Menu
S'identifier

Fret aérien : seconde année de baisse pour Toulouse en 2019 

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 30.03.2020 | Dernière Mise à jour : 03.04.2020

Des perspectives existent sur les trois principaux trafics de Blagnac. Les vols constructeurs profiteront en effet de la mise en place d’une nouvelle chaîne d’assemblage pour l’Airbus A321.

Crédit photo O. C.

L'aéroport Toulouse-Blagnac a vu à nouveau son trafic fret fléchir en 2019. Néanmoins, cette légère baisse ne remet pas en cause sa place de premier aéroport de province pour l’importance de son trafic fret. 

L'aéroport Toulouse-Blagnac semble avoir trouvé un équilibre de trafic fret compris entre 65 000 et 70 000 tonnes de fret par an. L’année passée, la plateforme occitane a terminé l’exercice sur un léger recul de 1,2 % de son trafic, à 66 299 tonnes. Cette légère décroissance des tonnages est à mettre en parallèle avec la baisse de 5,7 % subie en 2018. L'export a représenté 24 366 ​​​​​​​t (t), en hausse de 0,6 % d’une année sur l’autre, tandis que l'import a diminué de 2,2 % à 41 ​​​​​​​933 ​​​​​​​t. 

Les vols constructeurs à nouveau en retrait

Dépendant aux deux tiers des vols constructeurs, l’aéroport a encore enregistré une baisse de 2 ​​​​​%, à 46 ​​​​​​​612 ​​​​​​​t dans ce secteur. Pourtant, Airbus n’a jamais livré autant d’avions qu’en 2019. 

Le fret express a en revanche relevé la tête, avec une progression de 1,2 ​​​​​​​%, à 17 ​​​​​​​​​​​​​​323 ​​​​​​​t. Cette croissance est à mettre au crédit de la bonne évolution des trafics sur Paris-Charles de Gaulle (+ ​​​​​​​11 %, à 8 ​​​​​​​003 ​​​​​​​t) et Leipzig (+ ​​​​​​​43,5 ​​​​​​​% à 429 ​​​​​​​t). 

Les vols mixtes ont, pour leur part, poursuivi leur chute. À 1 099 t, la baisse est de 8 %, bien supérieure donc à celle de 2018 (- 2,6 %). 

Pour les vols charters, 2019 a été une année de rattrapage avec des tonnages en hausse de 28,2 % à 1 ​​​​​​​136 tonnes. Le fret sur vols militaires a, pour sa part, apporté 49 t supplémentaires. 

Enfin, le trafic postal a continué à décliner. Les tonnages se sont limités à 1 ​​​​​​​687 ​​​​​​​t, soit une nouvelle baisse de 2,9 ​​​​​​​%. 

Des perspectives à concrétiser

Il ne semble pas, pourtant, que la plateforme soit condamnée à faire du surplace sur une trop longue période. Des perspectives existent sur les trois principaux trafics de Blagnac. Les vols constructeurs profiteront en effet de la mise en place d’une nouvelle chaîne d’assemblage pour l’Airbus A321. Mais elle ne deviendra opérationnelle qu’à partir de mi-2022. 

Profitant tout à la fois du recul du fret transporté en soute et de la croissance de l’e-commerce, le fret express devrait tout naturellement voir ses trafics augmenter. 

Le fret transporté en soute n’a pas, pour autant, dit son dernier mot. Des perspectives intéressantes existent grâce à la mise en place de nouvelles routes long-courrier. La première sur l’agenda est Toulouse-Montréal. Opérée en Airbus A330 d’une capacité fret de l’ordre de 20 t par Air Canada, "cette ligne devait normalement ouvrir en juin 2020 à raison de cinq vols par semaine", confirme Abdelhak Tahri, Chargé de développement du réseau et des relations avec les compagnies aériennes d’Aéroport Toulouse-Blagnac. 

Attendre 2021

L’impact actuel du Covid-19 pourrait toutefois remettre en cause son calendrier d’ouverture. La seconde serait Toulouse-Doha par Qatar Airways. Mais il va falloir attendre 2021 pour que cette ouverture intervienne finalement. 

Quant au dossier chinois, celui-ci pourrait se concrétiser, mais à une échéance plus lointaine que lorsque le Chinois Casil était encore aux commandes du premier aéroport de province pour l’importance de son trafic fret devant l’EuroAirport Bâle-Mulhouse-Fribourg. 

Auteur

  • Olivier Constant 

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format