Menu
S'identifier

Fret aérien : l'IATA veut développer le paiement en ligne

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 15.03.2019 | Dernière Mise à jour : 15.03.2019

"Plus de 1 000 de ces fournisseurs libèrent la cargaison une heure après avoir reçu la notification "Approved" de PayCargo. Tous les autres fournisseurs libèrent leur cargaison au plus tard le lendemain matin", indique PayCargo.

Crédit photo Adobe Stock

PayCargo LLC vient d'annoncer la signature d’un accord avec l'Association internationale du transport aérien (IATA) pour développer son système IATA-PayCargo. Déjà utilisée sur le marché américain, l'idée est de déployer cette plateforme de paiement en ligne à l'échelle internationale.

Le 12 mars, le spécialiste du paiement en ligne pour l'industrie du fret et de la logistique, PayCargo LLC, a annoncé la signature d’un accord avec l'Association internationale du transport aérien (IATA) pour développer son système de paiement web IATA-PayCargo.

Aux État-Unis depuis 2017

En coulisses, cette démarche fait suite à une première initiative aux États-Unis où la filiale de IATA, Cargo Network Services (CNS), utilise depuis 2017 le système PayCargo-CNS. À l'issue de cette première expérience, l'objectif est aujourd'hui de généraliser un système de paiement en ligne qui a, selon PayCargo, déjà séduit 20 000 utilisateurs à travers le monde"Le partenariat avec PayCargo à l'échelle mondiale apportera plus d'efficacité et d'économies de coûts pour la chaîne de valeur du fret aérien par la simplification du processus de paiement des opérations d'importation du fret aérien et en permettant une livraison plus rapide des cargaisons", défend Aleks Popovich, premier vice-président d'IATA, pour les services financiers et de distribution, dans un communiqué de presse.

Une cargaison libérée en 1 h

D'un point de vue opérationnel, la plateforme de paiement repose sur une technologie brevetée permettant aux structures ou entreprises enregistrées de procéder au paiement sécurisé de leurs fournisseurs. À ce jour, PayCargo revendique un réseau de 4 000 fournisseurs, dont Hapag Lloyd et Hamburg Sud pour le transport maritime, Air France, LAN Cargo, Swissport, Air Général et Total Air pour le fret aérien, ainsi que des centaines de terminaux et de stations CFS. "Plus de 1 000 de ces fournisseurs libèrent la cargaison une heure après avoir reçu la notification "Approved" de PayCargo. Tous les autres fournisseurs libèrent leur cargaison au plus tard le lendemain matin", indique PayCargo.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format