Menu
S'identifier

Fret aérien : le programme de conversion des Boeing 777 est lancé 

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 23.10.2019 | Dernière Mise à jour : 23.10.2019

Le Boeing 777 existe déjà en version tout-cargo. Elle a été livrée pour la première fois à Air France en février 2009.

Crédit photo Olivier Constant

Grâce à un engagement du loueur d’avions GECAS, la conversion en avions-cargo d’anciens Boeing 777 passagers va pouvoir commencer. Cette nouvelle version s’ajoutera ainsi à la version tout-cargo commercialisée par le constructeur américain. 

Un peu plus de vingt-quatre ans après la mise en service des premiers Boeing 777 en version passagers, c’est une nouvelle version cargo de ce type d’appareils qui va voir le jour. 

Complétant l’offre de Boeing avec ses Boeing 777F (Freighter) livrés depuis février ​​​​​​​2009, la nouvelle version prendra la dénomination de Boeing ​​​​​​​​​​​​​​777-300ER Special Freighter (SF). Elle a été officiellement lancée en prolongement d’un engagement du loueur GECAS pour quinze appareils ferme et quinze autres en option. C’est la société Israel Aerospace Industries (IAI) qui effectuera cette conversion dont le marché pourrait être supérieur à 150 ​​​​​​​appareils d’ici 2030. 

Plus capacitaire que le B777F

Comparé au Boeing ​​​​​​​777F (plus court), qui a déjà cumulé 230 ​​​​​​​commandes depuis son lancement, le B777-300ERSF sera plus capacitaire. En mesure de transporter jusqu’à quarante-sept palettes standards (2,4 ​​​​​​​x ​​​​​​​3,2 m), il pourra donc en accueillir dix de plus. Sa charge marchande maximale sera de 101,6 ​​​​​​​t et son autonomie de 8 330 km. Le programme de conversion inclura l’installation d’une porte cargo de 3,72 x 3,05 m. 

Le sourçage des appareils ne devrait pas être trop ardu compte tenu du fait que la version 300ER est la plus vendue de toutes les versions du 777. Elle a, pour l’heure, été commercialisée à 844 exemplaires, dont 811 ont déjà été livrées. La première mise en service remonte à fin avril 2004. 

Quatre à cinq mois par appareil

Le prototype de la conversion a déjà été identifié. Il s’agit de l’un des 134 Boeing 777-300ER actuellement utilisés par Emirates. Cet appareil sera livré dans les installations d’IAI à Tel-Aviv en décembre 2020. La certification et l’entrée en service du nouvel avion-cargo devraient ensuite intervenir d’ici à la fin de l’année 2022. En rythme de croisière, les chantiers de transformation pourraient être conduits en quatre à cinq mois par appareil.D’autres lignes de conversion en dehors d’Israël pourraient être envisagées à partir de 2023. D’autant que GECAS a déjà identifié vingt autres appareils dans son portefeuille comme candidats à une future conversion. 

Auteur

  • Olivier Constant  

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format