Menu
S'identifier

DPD France ouvre sa seconde ligne de livraison de colis par drone en Isère

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 18.11.2019 | Dernière Mise à jour : 18.11.2019

La ligne desservie par drone concerne le village de Mont-Saint-Martin, situé en altitude et accessible via une route de 20 km nécessitant un aller-retour de 30 minutes.

Crédit photo DPD France

DPD France, filiale du groupe La Poste, ouvre une ligne commerciale régulière pour livrer des colis par drone en Isère, après une première ligne opérée depuis 2016 dans le Var. La livraison s’effectuera à partir d’une plateforme mobile installée dans le véhicule du livreur. 

Une première. DPD France, la filiale express du groupe La Poste, va exploiter une ligne commerciale régulière pour livrer des colis par drone en Isère, à destination d’un village isolé. Particularité, les paquets de 2 kg maximum seront envoyés à partir d’une plateforme mobile qui permet le décollage et l’atterrissage du drone en toute sécurité directement depuis la porte latérale du véhicule. Le drone peut ainsi être utilisé durant une tournée de livraison normale en camionnette. 

Supervisé à distance 

La ligne desservie par drone concerne le village de Mont-Saint-Martin, situé en altitude et accessible via une route de 20 km nécessitant un aller-retour de 30 minutes. Le parcours, sinueux, s’avère parfois dangereux voire impossible en raison des conditions climatiques. Désormais, lors de sa tournée, si le livreur a des colis pour des clients localisés dans ce village, il gare son véhicule sur un emplacement dédié à Fontanil-Cornillon, situé en contrebas, pour effectuer ses manœuvres en toute sécurité.

Le drone en place, il demande l’autorisation de décollage à un opérateur qualifié par l’Agence de Sécurité Aérienne, qui surveillera ensuite le bon déroulement du trajet. Le drone dépose alors son colis dans un terminal de réception fixe et sécurisé près de la mairie, qui permet de recevoir et de stocker plusieurs colis. Un accusé de livraison est alors envoyé par SMS et mail à un employé de la mairie qui peut ainsi réceptionner le colis comme dans une boîte aux lettres, puis le livrer en mains propres au destinataire final. Une fois le colis livré, le drone revient au camion et le livreur peut reprendre sa tournée de livraison.

8 minutes au lieu de 30 minutes

L’aller-retour du drone prend 8 minutes pour les 3 km aller-retour de son parcours (vitesse de 30 km/h). L’engin dispose d’une autonomie de vol de 45 minutes, pour environ 15 km. Il navigue de la plateforme mobile au terminal fixe, et réciproquement, sans que le livreur ait à aucun moment besoin de le manipuler. La mise en œuvre de ce projet fait suite à un projet de recherche soutenu par l’Ademe.

Le système de vol est supervisée par la start-up varoise Atechsys. Ce spécialiste de l’exploitation des drones opère également, depuis décembre 2016, une ligne commerciale régulière pour DPD dans le Var, entre Saint Maximin-la-Sainte-Baume et Pourrières.

Sur une distance de 15 km, un drone effectue une livraison par semaine à destination d’une pépinière d’entreprises isolées. Une centaine de colis ont ainsi été livrés. "Cette première ligne a permis de démontrer l’intérêt de la technologie drone pour livrer des colis dans des sites isolés", souligne DPD.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format