Menu
S'identifier

Carburant SAF : Bolloré Logistics et Air France KLM Martinair Cargo renforcent leur partenariat

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 28.07.2022 | Dernière Mise à jour : 28.07.2022

Air France-KLM cible un objectif de zéro émission nette d’ici 2050.

Crédit photo Air France-KLM

Bolloré Logistics et Air France KLM Martinair Cargo viennent d’annocer étendre leur collaboration en matière de carburant durable pour l’aviation (SAF). Un premier accord avait été conclut en janvier 2021 sur une ligne entre Paris et New-York. Désormais, toutes les lignes du transporteur sont concernées.

Bolloré Logistics et Air France KLM Martinair Cargo ont annoncé l’extension de leur partenariat en matière de développement durable. "Cette collaboration s’inscrit dans le prolongement de la participation de Bolloré au programme SAF d’AFKLMP Cargo qui a débuté en janvier 2021 pour des vols cargo opérés entre les aéroports Paris Charles de Gaulle et New York John F. Kennedy", indiquent les deux acteurs dans un communiqué de presse commun.

Toutes les liaisons concernées

Désormais, le nouvel accord concerne toutes les liaisons assurées par Air France KLM Martinair Cargo sur tous les axes géographiques. Par ce biais, Bolloré Logistics s’attend à une réduction de ses émissions de gaz à effet de serre du scope 3 d’au moins 75 % dès cette année pour un minimum de 4 400 tonnes de CO2.

"Les enjeux actuels font qu’aujourd’hui nos clients ont des attentes très précises concernant la gestion de leur supply chain et optent désormais pour des solutions éco-responsables en ligne avec leurs engagements", a déclaré Claude Picciotto, directeur des achats de fret aérien de Bolloré Logistics.

Des objectifs à plus longs termes

Notons que cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’offre AIRsaf lancée par Bolloré Logistics il y a tout juste un an. "Basée sur l’utilisation de carburant d’aviation durable, elle inclut également une solution de bout en bout, avec des pré et post-acheminements éco-responsables, ainsi qu’une gestion d’emballages réutilisables pour le transport ", indique le communiqué. A plus long terme, Bolloré Logistics vise une réduction de 30 % ses émissions de CO2 du scope 3 générées par des opérations de transport d’ici 2030.

De son côté, Air France-KLM cible un objectif de zéro émission nette d’ici 2050. "Notre processus de décarbonisation comprend un plan ambitieux de renouvellement de notre flotte aérienne avec des avions de nouvelle génération émettant 20 à 25 % de CO2 en moins. Entre 2019 et 2021, nous avons investi 2,5 milliards d’euros dans le renouvellement de notre flotte", rappelle-t-il.

Auteur

  • Diane-Isabelle Lautrédou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format