Menu
S'identifier

Branche cargo d'Air France-KLM : plus d'un milliard d'euros de pertes en 5 ans

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 21.02.2017

La diminution de la flotte tout cargo n'a pas encore permis au groupe Air France-KLM de renouer avec la rentabilité.

Crédit photo © DR

(+ INFOGRAPHIE) L'activité cargo du groupe Air France-KLM reste dans le rouge en 2016 et annonce un changement dans les règles de reporting pour 2017. Le trafic et le chiffre d'affaires continuent aussi à chuter. 

Le groupe Air France-KLM a évoqué un "redressement progressif" de ses activités de fret aérien, lors de la présentation des résultats annuels 2016. Et pourtant, lorsque l'on examine les principaux ratios de la branche cargo, on cherche en vain les signes positifs.

Le résultat d'exploitation, d'abord, reste lourdement négatif : - 244 M€, soit une perte sensiblement identique à 2015 (- 245 M€). Au total, au cours des cinq derniers exercices, le groupe a ainsi cumulé 1,13 milliard d'euros de pertes dans la branche cargo.

La restructuration des opérations tout cargo ne suffit pas

Air France-KLM a pourtant fait des efforts de restructuration significatifs. Côté effectifs, 2016 marque une nouvelle diminution de 6,7 %, après 8,8 % de baisse en 2015. Par ailleurs, le groupe a poursuivi la réduction drastique de la flotte d'avions tout cargo, qui se limite aujourd'hui à 6 appareils.

Air France-KLM misait énormément sur cette stratégie, puisque l'exploitation des appareils tout cargo représentait en 2013 plus de la moitié des pertes enregistrées cette année-là par la branche fret (120 M€ sur total de 202 M€). Effectivement, l'exploitation des tout cargo s'approche désormais du seuil de rentabilité, avec un déficit divisé par 4 en cinq ans (- 28 M€ en 2016). Mais ce redressement n'a quasiment rien changé au résultat final. Les pertes globales de la branche cargo restent stables.

Baisse à deux chiffres des revenus et de la recette unitaire

Le volume d'affaires ne se porte pas mieux. Le chiffre d'affaires subit une véritable dégringolade : - 14,5 % à 2 069 M€. Côté trafic, le groupe ne parvient pas davantage à profiter de la légère éclaircie constatée l'an dernier sur le marché du fret aérien. Avec un total de 8 441 millions de tonnes-kilomètres transportées, Air France-KLM enregistre une chute brutale de 6,3 %, alors que le trafic mondial a progressé de 3,8 %, selon les statistiques de l'IATA.

Parallèlement, les capacités n'ont diminué que de 4,6 %, malgré les - 24 % de réduction de l'offre tout cargo. Du coup, le coefficient de remplissage passe sous la barre des 60 %, à 59,3 % (-1,1 point). Quant à la recette unitaire à la tonne-kilomètre offerte, elle plonge encore de 11,8 % en 2016, pour s'établir à 13,4 centimes d'euros.

Changement de reporting en 2017

Est-ce cette morosité qui pousse à casser le thermomètre ? Toujours est-il que Air France-KLM a annoncé un changement du reporting cargo, qui sera intégré dans le résultat du passage réseaux sur la base de la marge contributive, à partir de l'exercice 2017.

Auteur

  • Anne Kerriou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format