Menu
S'identifier

ADP réceptionne une zone d'activités logistiques à l'aéroport d'Orly

Actu-Transport-Logistique.fr | Aérien | publié le : 17.04.2018 | Dernière Mise à jour : 17.04.2018

Le parc d'activités lancé par le groupe ADP sur l'aéroport d'Orly apporte une nouvelle illustration du plan stratégique Connect 2020, qui prévoit un renforcement du rôle d'investisseur et un développement des surfaces dédiées aux activités cargo.

Crédit photo ©BNP Paribas Real Estate

Le groupe ADP lance un nouveau parc d'activités privatif et sécurisé dans la zone cargo de l'aéroport de Paris-Orly, en tant qu'aménageur et investisseur. Ce parc comprend 22 000 m2 d'entrepôts et de bureaux, à ce jour commercialisés à hauteur de 50%.

Engagé depuis quelques années dans une reconquête du cargo, le groupe ADP en apporte un nouveau témoignage avec le déploiement d'un nouveau parc d'activités situé à Orly, à proximité immédiate de l'A86, de l'A106 et de la RN7. Jusqu'à présent, les investissements s'étaient principalement matérialisés sur l'aéroport de l'aéroport de Paris-Charles de Gaulle, qui concentre l'essentiel du trafic fret d'ADP.

"Ce nouvel actif immobilier est emblématique de notre plan stratégique Connect 2020, qui prévoit un renforcement de notre rôle d'investisseur et un développement des surfaces dédiées aux activités cargo. Ce parc participe également d'un stratégie de développement de la ville aéroportuaire et du renouveau de l'aéroport Paris-Orly", souligne dans un communiqué Serge Grzybowski, directeur de l'immobilier du groupe ADP.

Une possibilité d'accès direct aux pistes

Le nouveau parc d'activités, baptisé Romeo, dispose d'une surface totale de 22 000 m2 répartis en deux tranches de 11 000 m2, précise ADP dans un communiqué :

  • une tranche dite "cargo-grande activité", avec "des bâtiments directement connectés en PCZSAR (Parties critiques de la zone sûreté à accès réglementé)", proposant autrement dit une possibilité d'accès aux pistes. Cette zone offre 9 300 m2 de locaux d'activités et 1 700 m2 de bureaux, divisibles à partir de 1 100 m2.
  • une tranche dite "petite activité" qui comprend "8 200 m2 de locaux d'activités et 2 800 m2 de bureaux dédiés aux PME/PMI, divisibles à partir de 300 m2", précise ADP.

Environ la moitié des surfaces ont été pour l'instant commercialisées, auprès d'acteurs "issus du monde aéronautique et du pôle économique d'Orly-Rungis", indique encore le groupe.

Auteur

  • Anne Kerriou

Les plus lus

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format