Menu

LOGISTIQUE URBAINE

Yamato et Neopost vont exploiter des consignes automatisées au Japon

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 04.02.2016 | Dernière Mise à jour : 22.05.2017

Image

Situées dans des lieux à forte fréquentation, faciles d’accès et sécurisants, les consignes automatiques font gagner du temps aux e-consommateurs qui sont livrés dans un lieu en libre-service.

Crédit photo © Neopost Shipping

Yamato Transport, le leader japonais du transport et de la livraison de colis et Neopost Shipping, filiale de Neopost, ont annoncé la création d’une joint-venture pour exploiter un réseau de consignes automatiques.

Yamato Transport (1,6 milliard de colis livrés par an) et Neopost, acteur majeur des solutions de logistique via sa division Neopost Shipping, souhaitent exploiter un réseau ouvert de consignes automatiques et sécurisées, destiné à la livraison de colis au Japon.

Ces consignes seront installées dans des lieux fréquentés et faciles d’accès, tels que les stations de métro ou les gares. Des équipements pilotes ont déjà été installés dans le métro et les succursales de Yamato.

Un accord définitif en mars

Yamato Transport, dont l’objectif est d’offrir des solutions de livraison de qualité, aura principalement recours aux consignes en cas de livraison à domicile infructueuse, ce qui représente actuellement
20 % (1) du total des livraisons.

La joint-venture sera détenue à 51 % par Neopost et à 49 % par Yamato Transport, et prendra en charge l’exploitation du réseau. Neopost fournira les consignes, les logiciels associés et l’infrastructure informatique. Le contrat final de joint-venture devrait être signé en mars 2016.

Pour Neopost, qui déploie actuellement son réseau Packcity en France, en partenariat avec GeoPost, une filiale du groupe La Poste, cet accord est une nouvelle démonstration de la valeur de cette approche unique, fondée sur un réseau partagé de consignes. Pour Yamato Transport, cet accord permettra de fournir des solutions de livraison pratiques et de qualité à ses clients, tout en réduisant ses coûts de livraison.

(1) Source: Ministère japonais du Territoire, des Infrastructures et du Transport.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format