Menu

STRATÉGIE

Weldom poursuit sa transformation logistique

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 29.07.2016 | Dernière Mise à jour : 15.08.2017

Image

La première phase de 42 000 m2 du bâtiment qui en fera à terme 84 000 m2, devrait être opérationnelle en juillet 2017.

Crédit photo © Weldom

Auteur

  • Éloïse Leydier

L’enseigne de bricolage entame la construction d’une nouvelle plateforme de 84 000 m2. Réduction du nombre de sites, mécanisation, nouveaux systèmes d’information… Weldom réorganise sa logistique pour ses clients et… ses collaborateurs.

Chiffre d’affaires de 734 M€, 55 millions d’unités vendues par an, croissance à deux chiffres… Et pourtant l’enseigne de bricolage Weldom diminue le nombre de ses sites logistiques.

Sa direction "prestation logistique" s’occupe de la distribution auprès des 200 magasins franchisés, 21 magasins intégrés et 110 points de vente partenaires , mais aussi d’une partie de la logistique des autres enseignes du groupe Adeo auquel elle appartient (Leroy Merlin.fr, DOMPRO, ZODIO et Light on line).

En 5 ans, la société est passée de 7 entrepôts répartis dans l’Hexagone, à 3 aujourd’hui (54 000 m2 à Breuil le Sec, 17 000 au Meux et 12 000 à Fos) et n’en aura plus que 2 d’ici à 2017.

"Après l’acquisition d’un terrain de 220 000 m2 à Breuil le sec, nous démarrons la conception d’un bâtiment clé-en-main de 84 000 m2 avec la société Legendre, explique Angel Hernanz, directeur logistique de Weldom.

Une première phase du projet, de 42 000 m2, devrait être opérationnelle en juillet 2017, ainsi que deux cellules de 3 000 m2 dédiées aux produits dangereux».


Poursuite de la transformation omnicanale

La deuxième partie sera construite, entre 2020 et 2025, pour disposer d’une logistique multi-canal, multi-clients au travers de deux sites, l’un au Nord (à Breuil-le-Sec, à côté de l’aéroport Charles-de-Gaulle) et l’autre au Sud de la France (Fos).

Objectif du projet : la centralisation des activités logistiques en mutualisant les flux, les stockages et les services comme le transpot et répondre au mieux aux besoins des clients, notamment en termes d’omni-canalité afin de devenir "l’enseigne leader en France du bricolage de proximité", annonce Angel Hernanz.

L'enseigne profite de cette réorganisation en cours pour faire également monter en puissance ses systèmes d’information. Outre la mise à jour de son WMS (Manhattan Associates), Weldom a adopté chez le même éditeur des solutions de gestion des ressources en entrepôts (Labor Management) et d’optimisation des emplacements (Slotting Optimisation).

"L’objectif pour nous est d’avoir une vue unique du stock et des commandes clients à travers l’ensemble de notre réseau de distribution, explique Angel Hernanz. Cela nous permet de nous engager plus précisément sur les délais de livraison et de sélectionner le lieu de sourcing idéal, quelque soit le canal de distribution choisi".


Améliorer les conditions de travail

Mais il est une autre raison pour laquelle Weldom a engagé ces transformations. L’entreprise doit en effet faire face à une pyramide des âges inversée : "d’ici 2025, 33 % de nos collaborateurs seront à la retraite, constate le directeur logistique. Cela veut dire qu’un tiers de nos 211 collaborateurs fidèles, ont déjà un certain âge... Et nous devons créer les conditions pour qu’ils puissent continuer à travailler avec nous pendant 10 ans".

Le nouvel entrepôt sera donc encore plus mécanisé que l’actuel, qui ne l’était que sur 6 000 m2. "Faciliter les mouvements de charge, voire les supprimer, aménager des postes de picking ergonomiques, mettre en place de solutions "goods-to-man"… Nous avons réfléchi à tout ce qui pouvait réduire les troubles musculo-squelettiques et par conséquence le nombre d’arrêts de travail", se félicite Angel Hernanz.

Pour le directeur logistique, l’ensemble des évolutions passées et à venir en matière de logistique, devrait offrir à l’enseigne un avantage concurrentiel supplémentaire, dont les différentes filiales du groupe Adeo pourront elles aussi bénéficier.

Logistiques Magazine I Supply Chain

Jean-Claude Fayat est élu président du Cisma

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format