Menu

SUPPLY CHAIN

Une nouvelle transformation de la supply chain est engagée

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 04.02.2016 | Dernière Mise à jour : 23.03.2017

Image

Deloitte indique dans son enquête que les infrastructures des supply chain sont à leur point de rupture.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Luc Battais

Dans son étude annuelle sur les tendances de la supply chain, Deloitte considère que les modèles traditionnels ne permettent plus aux entreprises de rester compétitives.  

Pour la deuxième année consécutive Deloitte a réalisé une enquête mondiale auprès de 400 entreprises réalisant au minimum 500 millions de dollars de chiffre d’affaires, aussi bien dans les secteurs de la distribution que dans ceux de la production, sur la façon dont elles gèrent leur supply chain.

L’étude met en perspective deux types d’entreprises, les leaders et les suiveuses. Les premières (8 % du panel) sont évaluées par leurs dirigeants comme significativement au-dessus de la moyenne sur les deux indicateurs de base utilisés par l’enquête, la rotation du stock et l’OTIF (On time in full).

Le point de rupture des supply chain

Les suiveuses (92 % du panel) sont évaluées par leur dirigeant comme ayant des performances inférieures à la moyenne sur au moins un des deux indicateurs. Sur cette base Deloitte constate, comme en 2014, que les leaders ont cinq fois plus de chances d’avoir une performance financière significativement supérieure à la moyenne sur deux critères spécifiques qui sont la croissance du chiffre d’affaires et la marge opérationnelle. Mais la conclusion la plus impressionnante est que "l’évolution et les pressions de l’environnement économique obligent les configurations même des supply chain à changer".

Selon Deloitte, en effet, la course au taux de service, à la différenciation et aux prix les plus bas poussent aujourd’hui les capacités et les infrastructures des supply chain à leur point de rupture. Les modèles traditionnels, c’est-à-dire ceux qui sont en vigueur aujourd’hui dans la plupart des entreprises (les suiveuses selon Deloitte) ne permettraient plus aux entreprises de rester compétitives dans un environnement multipolaire.

Car on estime chez Deloitte que la vision même de la supply chain doit être dépassée par un concept de "Value Web" caractérisé comme un ensemble d’univers animés de relations complexes, connectées et interdépendantes où l’importance des flux et des produits, des contrôles et de la coordination diminue au profit des flux de connaissance, de la formation et de la collaboration.

De nouveaux modèles à mettre en œuvre

Deloitte considère que le passage déjà amorcé d’une logique de supply chain à celle de Value web engendre trois conséquences principales : des connexions avec des acteurs plus nombreux et de plus petite taille, des risques supplémentaires qui entraînent un renforcement nécessaire de la résilience et une course vers plus d’agilité et de flexibilité.

À leur tour, presque de façon mécanique ces tendances demandent de nouveaux modèles de gestion des compétences et des talents et des choix stratégiques sur l’utilisation des nouvelles technologies qu’il convient d’évaluer avec pragmatisme. Sur ce point, l’enquête montre que les entreprises leader considèrent aujourd’hui à 70 % que les outils d’optimisations des stocks et des flux sont des technologies matures et à 57 % que les systèmes de capteurs et d’identification automatique le sont aussi. Les technologies informatiques de type cloud sont considérées comme des technologies en croissance de même que la robotique ou l’automatisation.

Mais l’étude montre que les entreprises essaient de voir encore plus loin en s’intéressant à ce que Deloitte a qualifié de "technologies émergentes" qui regroupe pour l’heure des technologies de type imprimantes 3D ou drones mais aussi le Big Data, des techologies mobiles embarquées, les objets connectés, etc.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format