Menu

TRANSPORTS

Un chargeur et deux transporteurs s’associent pour créer leur station GNV

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 19.10.2016 | Dernière Mise à jour : 19.10.2016

Image

Rave Transport et TC Transports ont investi dans une station gaz, en contrepartie d'un engagement de 5 ans de leur client Lyreco sur les volumes et les prix.

Crédit photo © Lyreco

Auteur

  • Éloïse Leydier

Après s’être progressivement doté d'une flotte roulant au GNV, Lyreco a lancé un appel d’offres en 2015 pour ses flux "longue distance", avec un chapitre "solutions alternatives". Résultat : création d’une station de ravitaillement par ses transporteurs, que le chargeur soutiendra pendant 5 ans.

Puisque les pouvoirs publics tardent à ouvrir de nouvelles stations GNV, deux transporteurs, Rave Transport et TC Transports, ont pris les devants et ont investi un million d’euros pour se ravitailler en GNC (Gaz Naturel Compressé). L’impulsion a été donnée en 2015 par l’un de leurs donneurs d’ordre, Lyreco, via un appel d’offres pour ses flux "longue distance".


Le développement durable jusqu'au dernier kilomètre

Après s’être progressivement doté d’une flotte de véhicules légers roulant au GNC en 2012, pour la livraison finale de ses clients, le spécialiste de la distribution aux collectivités et entreprises de matériel de bureau a en effet voulu étendre sa démarche "développement durable" au-delà du dernier kilomètre. En contrepartie, Lyreco s’est engagé auprès des deux entreprises pendant 5 ans, sur un volume de flux et un prix.

Cette station située à Digoin, en Saône-et-Loire, se trouve à quelques mètres d’un des deux centres de distribution du chargeur. Une vingtaine de semi-remorques passeront ainsi par cette nouvelle station pour aller ensuite livrer 17 de ses centres d’éclatement en France (sur 41).

"70% de nos clients sont aujourd’hui des grandes entreprises, explique Daniel Dendievel, directeur logistique de Lyreco. De plus en plus, dans le cadre de leur engagement RSE (responsabilité sociale des entreprises), elles intègrent à leur appel d’offre ces problématiques de transport durable".


Un pari sur l'avenir

Or, le GNV y répond sur plusieurs critères : 90 % de particules fines émises en moins, 2 fois moins de bruit, 25 % de gaz à effet de serre diffusés en moins… et il permet même une baisse des coûts sur le carburant ! "Mais attention à ce dernier argument, car s’il coûte moins cher, les petits véhicules construits aujourd’hui en consomment plus (seuls les tracteurs routiers parviennent à consommer un peu moins), prévient le directeur logistique. Avec un coût d’acquisition sensiblement plus important que pour les véhicules au diesel, nous n’atteindrons l’iso-coût qu’au bout de 7 ans". C’est donc un pari sur l’avenir dans lequel se lancent aujourd’hui Lyreco et ses transporteurs, en étant parmi les premiers à s’équiper, tant en véhicules qu’en station de ravitaillement.

Pour autant, la bataille de la transition énergétique n’est encore finie. Les 17 destinations que doivent atteindre les transporteurs Rave Transport et TC Transports se trouvent à 200 kilomètres pour les plus proches et à près de 600 km pour les plus éloignées. Et les véhicules choisis affichent 650 kilomètres d’autonomie…

Pour pouvoir parcourir le chemin retour, il leur faut donc faire une halte dans une autre station. Et la densité du maillage français n’est pas encore à la hauteur des ambitions affichées : "Il y en a à peine une vingtaine accessibles aux semi-remorques sur l’Hexagone, quand l’Italie en annonce 800 ! Sur les 18 millions de véhicules au GNV dans le monde, on en compte encore qu’environ 13 000 aujourd’hui en France…". Même si les initiatives privées se multiplient ces derniers mois, le chemin à parcourir semble donc encore long…

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format