Menu

Stratégie

Report modal : Ports de Lille accélère

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 28.10.2015 | Dernière Mise à jour : 21.07.2017

Image

Ports de Lille enregistre des résultats spectaculaires. L'activité conteneurs y a progressé de 25 % en 2014, avec une nouvelle progression de 75 % au cours des neuf premiers mois de l'année 2015.

Crédit photo © Ports de Lille

Auteur

  • Olivier Constant

Ports de Lille entend favoriser le report modal en mettant en œuvre une stratégie de développement de ses terminaux de Lille et de Santes. Les résultats sont déjà au rendez-vous.

Ce n'est pas tant une embellie économique que l'engorgement des accès routiers dans la région lilloise qui explique un recours plus poussé au report modal. Et sur ce plan, Ports de Lille enregistre des résultats spectaculaires.

L'activité conteneurs y a progressé de 25 % en 2014. Cette croissance s'est poursuivie au cours des neuf premiers mois de l'année 2015, avec une nouvelle progression de 75 %. Dans ces conditions, le cap des 100 000 EVP sera franchi dès la mi-novembre, le trafic total pour l'exercice devant avoisiner les 110 000 EVP.

"L'augmentation très forte se poursuivra en 2016, avec une croissance attendue de 50 %", précise Alain Lefebvre, directeur des Ports de Lille. Selon lui, c'est là le résultat "d'une vaste campagne de rencontres d'entreprises, de réorganisation des services, de redéfinition des objectifs et des moyens de les atteindre".


Développement du transport combiné

Desservi à la fois par la route (périphérique lillois et A25), le fluvial, avec le canal de la Deûle, et le fer, Lille Conteneurs Terminal (LCT) ne compte pas uniquement sur ses liaisons fluviales quotidiennes avec les ports de Dunkerque, Zeebrugge, Anvers et Rotterdam pour développer son trafic. Depuis février 2015, il est en effet relié à Toulouse et Bordeaux via une liaison ferroviaire de transport combiné opérée par T3M et TAB. Cette relation quotidienne, dont le point d'éclatement en région parisienne est le port de Bonneuil-sur-Marne, enregistre des résultats meilleurs que prévu. "Les 50 % de remplissage des trains ont été atteints avant l'échéance fixée", se félicite Alain Lefebvre.

Ce trafic combiné sera renforcé dès février 2016, avec la création d'une deuxième ligne vers Marseille et Avignon, toujours via le faisceau ferroviaire électrifié du port de Bonneuil-sur-Marne. Elle sera assurée par les mêmes opérateurs, à raison d'une rotation quotidienne.

Pour une troisième liaison ferroviaire, il faudra cependant attendre un peu. Elle exigera en effet une réorganisation de l'utilisation des voies, l'une d'entre elles servant à accueillir un trafic très important de traverses en béton pour le compte de SNCF Réseau. Acheminées depuis la Belgique par voie fluviale, ces traverses servent à alimenter les chantiers de voie des lignes à grande vitesse françaises.


Des investissements importants

Le gestionnaire des infrastructures portuaires de la capitale du Nord-Pas-de-Calais prévoit dès maintenant de réaliser des investissements pour accompagner la montée des trafics.

Ceux-ci concerneront tout d'abord le terminal trimodal (LCT) précité. Développé sur 12 hectares et doté de deux portiques et de voies ferrées en mesure de réceptionner des trains complets de 825 m de longueur, il sera entièrement reconfiguré pour, notamment, augmenter la capacité de stockage des conteneurs. Cette modernisation pourrait intervenir à partir de la fin de l'année 2016. D'un coût de 5 millions d'euros, les travaux devraient s'étaler sur une année pleine sans interruption de trafic.

Les nouvelles installations contribueront à un doublement du trafic fluvial, passant alors à 2 millions de tonnes par an, et à une augmentation du trafic ferroviaire de l'ordre de 300 000 tonnes par an.

À 10 km au sud de Lille, le site doublement bimodal de Santes sera également renforcé. Les travaux à réaliser à horizon de trois ans prévoient la création d'une zone trimodale grâce à la création de 1,5 km de voies ferrées supplémentaires. Ces nouvelles installations permettront, là encore, de faire face aux problèmes d'engorgement routier sur Lille.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format