Menu

Relais Colis implante un hub en région lyonnaise

Supply Chain Magazine | Supply Chain | publié le : 10.11.2017 | Dernière Mise à jour : 13.11.2017

Relais Colis inaugurera un autre hub à Genas en région lyonnaise au début de l’été 2018.

Crédit photo Relais Colis

Ce nouveau site sera opérationnel l’été prochain. Avec une capacité de 100 000 colis par jour, il permettra à la fois de dispatcher les expéditions vers les 25 dépôts et les 400 relais colis de la région et d’expédier les colis collectés auprès des clients locaux.

Après l’ouverture au printemps d’un hub à Combs-la-ville en Seine-et-Marne, Relais Colis inaugurera un autre hub de 15 000 m2 à Genas en région lyonnaise, au début de l’été 2018. "Jusque-là, nous n’avions qu’un site de distribution dans ce secteur. Donc nous étions obligés de remonter en Ile-de-France tous les flux du Sud-Est. Ce nouveau site va nous permettre de traiter l’ensemble des flux en provenance d’un territoire allant de Mâcon à Valence du nord au sud et de Saint-Étienne à Grenoble, d’ouest en est", explique Jean-Sébastien Leridon, directeur général de Relais Colis.

Fermeture du dépôt de Meyzieu

La totalité des expéditions en provenance du Sud-Est sera donc réalisée depuis Genas, tout comme la distribution vers les 25 dépôts régionaux et celle destinée aux 400 relais colis de la région. De fait, le dépôt de Meyzieu qui assure actuellement les livraisons dans la région sera fermé et son activité sera transférée sur le site de Genas.

Le nouveau hub débutera d’ailleurs son service avec le transfert des activités de distribution, avant d’intégrer quelques semaines plus tard les expéditions.

100 000 colis par jour en 2019

Une centaine de personnes devrait travailler sur le nouveau site du distributeur de colis qui démarrera son activité en traitant entre 30 000 et 50 000 colis chaque jour. "Nous devrions atteindre notre capacité maximale, soit 100 000 colis par jour en 2019", annonce Jean-Sébastien Léridon.

Ce hub disposera du même type d’équipements, réalisés par l’équipementier Allemand Beumer, que celui de Combs-la-Ville. Il pourra assurer des enlèvements jusqu'à 20 heures pour une livraison le lendemain. "Nous mettons en place un flux mécanisé pour le tri des petits colis afin d'orienter les colis par zone géographique et tournée de livraison", précise Jean-Sébastien Leridon. Quelque 300 camions sont attendus chaque jour aux portes de ce hub.

Déploiement du plan de modernisation

Pour mener à bien ce projet, Relais Colis prévoit d’investir environ 6 M€ dans l’équipement de ce site. L’immobilier est quant à lui porté par le promoteur lyonnais 6e Sens Immobilier, auquel Relais Colis loue le site pour une douzaine d’années.

Ce nouveau hub fait partie du plan de modernisation engagé depuis 2016 par Relais Colis pour les 5 prochaines années. En 2020, un autre hub implanté dans le nord de la France devrait compléter le maillage du territoire.

Auteur

  • Françoise Sigot

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format