Menu

DERNIER KILOMÈTRE

"Au Pas de Courses" veut conquérir Paris avec une logistique de proximité

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 02.05.2016 | Dernière Mise à jour : 17.07.2017

Image

Au Pas de Courses a remporté, en décembre 2015, les Palmes du e-commerce dans la catégorie "Gastronomie", reconnaissance décernée par la CCI Ile-de-France.

Crédit photo © Au Pas de Courses

Auteur

  • Éloïse Leydier

Créée il y a un peu plus d’un an, la start-up "Au Pas de Courses", qui souhaite réconcilier les petits commerçants avec le e-commerce grâce à une logistique de proximité, devrait pouvoir déployer son offre sur l’ensemble de la capitale d’ici un an.

Petits commerçants et e-commerce sont deux mondes souvent mis en opposition. Horaires fixes et pas de livraison à domicile pour les premiers, accessible en continu et livraison la carte pour le second. Une start-up, créée il y a un peu plus d’un an, est en passe de réconcilier les deux univers à Paris : Au Pas de Courses.

Le concept est simple : continuer à faire ses courses auprès des commerçants de son quartier, mais en passant commande sur Internet et en se faisant ensuite livrer à domicile. La jeune pousse a démarré son activité dans le quartier des Batignolles : après une sélection des commerçants, désireux de participer à ce nouveau canal de vente, l’équipe Au Pas de Courses recueille les commandes de ses clients, qu’elle transmet ensuite aux magasins. Ces derniers préparent le panier de courses, qui viendra être ramassé par un livreur en triporteur, salarié de l’entreprise, pour effectuer la livraison auprès du client, à son domicile, aux heures sélectionnées.


Apporteur d'affaires

"Nous ne faisons pas de groupage-dégroupage, explique Pierre Mainguet, cofondateur de la structure. Nous n’avons donc pas beaucoup de contrainte de place. Nous ne sommes pas une société purement technologique, nous travaillons d'abord sur l'organisation physique de tournées et le travail avec les commerçants, avant de pousser des outils numériques".

Concernant le modèle économique, les fondateurs réfléchissent encore à quelques détails, comme le prix demandé aux clients pour la livraison. "Nous avions fixé certains frais au départ, puis nous les avons changé de façon empirique. Désormais, le client paye 9 € pour un panier en-dessous de 45 €, 6 € en dessous de 90 € et 3 € au-dessus de 90 €".

Côté commerçant, Au Pas de Course se rémunère en tant qu’apporteur d’affaires, à hauteur de 20 % du montant hors taxe de la commande. Par ailleurs, l’entreprise cherche à se rapprocher d’entreprises, ayant un modèle similaire, afin de mettre en commun moyens de transport et surfaces de travail (stationnement et maintenance des véhicules, administratifs, informatique, etc.), principaux enjeux sur le marché de la livraison en ville.


Recherche de foncier

En 2015, l’entreprise s’est associée à une autre start-up, Biocycle, qui propose de gérer les invendus des commerçants et grandes surfaces pour les distribuer à des associations caritatives au sein d'un même quartier, dans le cadre de l’appel à projets "Logistique Urbaine Durable" de la Ville de Paris.

Sélectionné parmi les nombreux projets, le dirigeant n’y a pourtant pas trouvé l’aide escomptée, notamment pour trouver des espaces de parking pour ses triporteurs. "Nous avons donc entamé les mêmes démarches que n’importe quelle autre start-up, en cherchant des fonds auprès d’investisseurs privés. Nous devrions boucler un tour de table d’ici l’été, avec l’objectif d’ouvrir de nouveaux quartiers à notre prestation, à raison d’un arrondissement supplémentaire par mois."


Un temps d'avance

Regardant de près ce qui se fait chez les grands faiseurs, comme Amazon qui a récemment ouvert son épicerie aux produits frais sur le marché américain, Pierre Mainguet pense néanmoins avoir une approche différente, notamment en proposant plusieurs offres aux commerçants, comme, par exemple, une offre de marketing digital ou une offre ciblée pour des clients entreprises.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format