Menu

IMPLANTATION

Probikeshop voit 3 fois plus grand pour sa logistique

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 26.01.2016 | Dernière Mise à jour : 16.08.2017

Image

Olivier Rochon, dirigeant de Probikeshop, veut repenser en 2016 l'organisation des flux logistiques de son nouvel entrepôt et réfléchit à mettre en place sa mécanisation.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Vincent Lepercq

Pour faire face aux croissances importantes et répétées de son activité, Probikeshop a de nouveau déménagé sa plate-forme logistique qui stocke la totalité de son offre (près de 50 000 références) et d’où partent toutes ses commandes, y compris vers l’étranger.

Probikeshop, le distributeur en ligne de produits pour le cycle, a quitté son entrepôt de Saint-Priest (Rhône), saturé, pour un autre site, trois fois plus grand (30 000 m2) à Chaponnay, dans le parc d’affaires de la vallée de l’Ozon. Le bâtiment est loué pour six ans à AG Real estate. Le déménagement s’est passé sans rupture d’activité, avec une double expédition depuis les deux sites, pendant près de un mois et demi. Une partie des équipes du siège stéphanois y déménageront en 2016.

C’est la cinquième fois que Probikeshop, créée il y a dix ans, change de plate-forme logistique. Contrairement à d’autres sites de vente en ligne, elle stocke tout ce qu’elle propose sur Internet – y compris des vélos entiers – et dispose de sa propre équipe logistique (autour de 100 personnes), après avoir travaillé un temps avec Morin Logistic (groupe La Poste). Le bâtiment n’est pour l’instant pas mécanisé mais la direction veut repenser, en 2016, l’organisation des flux.


Un système de convoyage à l’étude

Sur un site qui fait plus de 300 m de long, la mise en place d’un système de convoyage est à l’étude. Probikeshop propose une livraison à 1 € avec Mondial Relay mais ses clients utilisent également beaucoup sa formule Premium avec Chronopost. Le site a arrêté de travailler avec Colisprivé (contrôlée désormais par Amazon) au profit de La Poste.

Le distributeur reste un gros vendeur de pièces détachées pour vélos mais il vend de plus en plus de vélos entiers (plus de 10 000), soit à monter soit-même, soit prêts à rouler. Une centaine de partenaires (détaillants ou autres) servent de relais en France pour des clients en quête d’aide au montage ou de service après-vente (SAV).

Un développement à l'international en progression

Probikeshop génère 30 % de son chiffre d’affaires à l'étranger. L'entreprise annonce un taux de retour de ses produits inférieur à 5 % mais s’attend à devoir en gérer davantage en Allemagne – les taux de retours y sont traditionnellement élevés – où il a décidé d’accélérer sa croissance. Il y affrontera notamment le spécialiste local Bike-Discount.

En 2015, le Français a démarré son développement en Suisse, pays de son actionnaire majoritaire, le groupe Migros, mais ses marchés export les plus importants sont pour l’instant tournés vers l’Espagne, le Portugal, l’Italie et la Belgique.


Probikeshop en bref


- Société créée en 2005 et contrôlée à 51 % par le distributeur suisse Migros ;

- chiffre d’affaires en hausse de 50 %, à 60 millions d’euros en 2015 par rapport à 2014 ; environ 30 % à l’export ;

- 3 millions de visiteurs sur ses sites par mois. Bientôt 1 million d’acheteurs réguliers ;

- catalogue de 50 000 références environ (pièces détachées pour les vélos, textile et vélos entiers).

Logistiques Magazine I Supply Chain

Jean-Claude Fayat est élu président du Cisma

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format