Menu

RETAIL

Pour que le vendeur en boutique soit aussi connecté que son client

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 08.09.2016 | Dernière Mise à jour : 22.03.2017

Image

Cegid lance un nouveau logiciel, pour que les équipes de vente disposent d'informations sur le client et son parcours d'achat, avant le paiement.

Crédit photo © Cegid

Auteur

  • Vincent Lepercq

Et si les équipes de vente en magasins pouvaient avoir accès aux informations sur le client et son parcours d’achat, bien avant le paiement ? La technologie avance pour faire tomber cette barrière entre online et offline.

L’éditeur informatique Cegid va proposer un logiciel permettant à l’équipe de vente d’un magasin d’accompagner le client dans un point de vente pour parler d’un produit, présent ou non dans le magasin, en piochant dans le catalogue complet de l’enseigne, en regardant les avis sur les réseaux sociaux, ou pour connaître sa disponibilité. Mais ausi pour reprendre le fil d’une précommande démarrée sur internet, tenter une vente d’articles associés, ou réaliser simplement une vente, en ayant accès à l’historique d’achats du client et en intégrant ses avantages (promotion, carte de fidélité, etc).

visualisation solution cegid vendeur-client

Un email pourra être généré pour que le client garde en mémoire les produits vus. Une barre dynamique de progression doit permettre au personnel de s’y retrouver.

La solution n’est pas encore commercialisée, mais Cegid l’a déjà fait tester dans une cinquantaine de magasins et la présentera au salon Paris retail week (12-14 septembre), avec l’intention de la lancer pour début 2017.

Améliorer le taux de conversion

“Tout ça pour que le magasin rate moins de ventes et améliore son taux de conversion”, souligne Olivier Chiono, directeur de l’offre retail chez Cegid, qui compte un petit millier d’enseignes spécialisées dans le monde parmi ses clients (soit environ 30 000 magasins).

Cegid s’était déjà engagée il y a deux ans sur cette voie avec une solution Ipad en magasins, achetée par exemple par Sephora et L’Occitane. Mais la société dit avoir “apporté de nouvelles briques” et opte cette fois pour du multiformat, fixe (caisse Tpv – terminal point de vente) ou mobile, en poussant bien fort la tablette. Et pour un développement sous Windows 10.

La gestion des périphériques serait, selon Cegid, meilleure avec Windows 10. L’entreprise lyonnaise n’est pas la seule à vendre ce type de produits, destinés à renforcer les équipes de vente, face à des clients de plus en plus informés, qui se sont déjà renseignés en ligne, avant de venir en magasin… avec leur smartphone.

Improveeze, par exemple, propose à ses clients la technologie Maestro. Eram, de son côté, fait des tests sur tablettes depuis mars 2016, en partenariat avec la start-up Octipas pour la partie applicative, et Lyra Network pour la partie paiement.

Formation des équipes et connexion Internet parfaite sont nécessaires

Cela dit, les tablettes se font encore discrètes dans les magasins en France, à part dans la parfumerie/cosmétique. “Cela démarre dans le luxe”, assure Nathalie Echinard, directrice du marché retail chez Cegid. “Mais il faut que le wifi soit parfait dans le magasin pour que cela fonctionne bien. Et si les tablettes visent à remplacer les caisses, où va-t-on mettre tout ce qui voisine habituellement avec le Tpv ?”

Pas facile non plus pour une vendeuse de prêt-à-porter de manier la tablette tout en repliant un pull ou un pantalon. La formation à ces nouveaux outils ne doit pas être oubliée. “Il faut reconnaître enfin que le paiement mobile et ses solutions restent un frein à un développement plus rapide”, fait remarquer Nathalie Echinard. Comment faire si le client veut payer en liquide ?

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format