Menu

LOGISTIQUE URBAINE

Paris se réinvente sans la logistique urbaine

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 09.02.2016 | Dernière Mise à jour : 18.08.2017

Image

Le projet "Node" mixera sur un même site, installé au bord du périphérique, un funérarium et une plate-forme de logistique urbaine, séparés par un jardin de recueillement.

Crédit photo © Aavp + Antonio Virga

Auteur

  • Vincent Lepercq

En novembre 2014, la Ville de Paris lance un appel à projets urbains et innovants sur 23 sites très différents lui appartenant. Sur les 22 projets lauréats, un seul répond au critère de logistique urbaine : il va marier une plate-forme logistique et un... funérarium.

La logistique n’a qu’une toute petite place dans les 22 projets du concours d’urbanisme lancé il y a plus d’un an sous le vocable "Réinventer Paris" et dont les vainqueurs viennent d’être désignés. La Ville a bien les projets innovants et mixtes qu’elle recherchait, mais il faut aller jusqu’au bord du périphérique, dans le XIIIe arrondissement, pour trouver un projet qui intègre la logistique urbaine citée par le règlement.

Sur un terrain nu de 2 300 m2, qui sert aujourd’hui de dépôt de matériaux à la direction des espaces verts de la municipalité, la Compagnie de Phalsbourg, un promoteur spécialisé dans les centres commerciaux (L’Atoll à Angers notamment), va marier un funérarium – le cimetière de Gentilly est à côté – et une plate-forme de logistique urbaine dans deux bâtiments proches mais séparés par un jardin de recueillement.

Un tapis roulant pour décharger les marchandises

Ce site de la Poterne des Peupliers, rue Sainte-Hélène, est décrit comme idéal pour accueillir les poids lourds circulant sur le périphérique parisien. Arrivés aux quais de réception, ils pourront décharger leurs marchandises sur un tapis roulant montant à l’étage, où de petits véhicules électriques les récupéreront pour faire la liaison des derniers kilomètres et livrer les clients. Cette verticalisation permet de limiter la consommation d’espaces (3 600 m2, uniquement pour la partie logistique).

Cet ensemble, appelé Node, a été dessiné par les architectes de l'Atelier d'architecture de Vincent Parreira (Aavp) et ceux d'Antonio Virga. Aucune date d’ouverture n’est encore avancée. Compagnie de Phalsbourg s’est fait notamment conseiller par les sociétés Transitec et Interface transport.


Des projets qui privilégient la réhabilitation

La société parisienne a décroché la victoire sur deux autres sites. Près de la Porte Maillot, une gare routière va être enterrée pour laisser la place à 1 000 arbres, une structure qui enjambe le périphérique avec des logements, des bureaux, une crèche, des restaurants, le tout caché par du végétal. Et dans le Ve, un lieu philanthropique va s’installer dans un bâtiment ancien.

Les autres projets vainqueurs, qui ne verront pas le jour, pour la plupart, avant 2020, font la part belle aux logements (1 341, dont 675 d’habitat social), aux bureaux, commerces, loisirs et aux espaces verts (22 000 de surfaces plantées). Il y avait peu de friches proposées et, sur les parcelles bâties, les architectes ont privilégié la réhabilitation à la destruction. La Ville a promis aux recalés une bourse, aux contours encore non définis, pour replacer leurs réalisations ailleurs dans la capitale.


"Réinventer Paris" en bref

 

- Novembre 2014. Le concours "Réinventer Paris" est lancé : 815 dossiers, 75 soumis à un jury ;

- Février 2016. 22 lauréats sont désignés. Les projets mêlent logements, bureaux, commerces et loisirs, espaces verts et activités diverses. L’investissement privé est évalué à 1,3 milliard d’euros. La Ville de Paris va récupérer 565 millions d’euros de la vente du foncier.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format