Menu

MANUTENTION

Mitsubishi devient le 3e constructeur mondial de chariots élévateurs

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 27.08.2015 | Dernière Mise à jour : 23.04.2017

Image

Le groupe UniCarriers comprend les marques de chariots élévateurs Atlet, Nissan Forklift et TCM.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Marie-Noëlle Frison

En rachetant son compatriote japonais Unicarriers, le fabricant de chariots élévateurs Mitsubishi se hisse au troisième rang mondial du secteur, derrière l'autre Nippon, Toyota, et le groupe allemand Kion.

Le groupe japonais d'industries lourdes Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé le 31 juillet 2015 le rachat, en association avec sa filiale de chariots élévateurs Mitsubishi Nichiyu, de l'intégralité des parts du groupe nippon UniCarriers, 4e fabricant mondial de chariots élévateurs (marques Atlet, Nissan Forklift et TCM). Le montant de la transaction s'élève à 110 milliards de yens (791 millions d’euros).

UniCarriers est une société née en 2011 du rapprochement des activités des chariots élévateurs du groupe d'automobiles Nissan et de Hitachi Construction Machinery, filiale du conglomérat éponyme. Elle est actuellement détenue à 26,7 % par Hitachi Construction Machinery, à 20 % par Nissan et à 53,3 % par un fonds semi-public de soutien industriel (INCJ).

Transaction stratégique

Avec cette transaction, Mitsubishi se hisse au troisième rang mondial du secteur, derrière son concurrent japonais Toyota Material Handling et le groupe allemand Kion. "Dans le secteur des chariots élévateurs, du fait de l'intensification de la concurrence internationale, pour se garantir des revenus et bénéfices, il faut une taille importante, de même que des investissements en recherche et développement d'importance pour proposer des technologies nouvelles", a commenté MHI dans un communiqué.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format