Menu

STRATÉGIE

Logivia : une logistique mutualisée anti-dumping

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 06.10.2016 | Dernière Mise à jour : 23.04.2017

Image

Trois coopératives agricoles mettent en commun leurs ressources logistiques.

Crédit photo © Logivia

Auteur

  • Éloïse Leydier

Comment préserver l’emploi et de bonnes conditions de travail dans la logistique, tout en appliquant les prix du marché ? Trois coopératives agricoles ont trouvé la solution en créant une nouvelle entité logistique.

Officiellement créée en juillet 2016, Logivia est issue de la mise en commun des pôles logistique et transport de trois coopératives, Dijon Céréales, Bourgogne du Sud et Soréal.


Laisser la main à chacun sur sa stratégie

"Il y a 4 ans, une entreprise de la région, spécialisée dans la fabrication d’aliments du bétail, devait fermer ses portes, se souvient Sylvain Baudry, directeur général de Logivia et ancien directeur du pôle logistique de Soréal et de Dijon Céréales Logistic. Son pôle logistique, qu’elle avait en propre, allait donc lui aussi disparaître. Nous avons donc eu l’idée de faire équipe et de mutualiser les ressources." Quatre ans plus tard, Logivia naît, avec un fonctionnement proche d’un cluster.

"Chaque entité représente une voix, quelle que soit son implication capitalistique dans la structure, explique Sylvain Baudry. Il s’agit de mettre en commun les moyens logistiques mais en laissant la main à chacun sur sa stratégie propre."

Choisir le mieux-disant et être rentable

Autre particularité de cette nouvelle entité, Logivia rejette toute politique de dumping. "Notre volonté dès le départ est de créer un modèle économique fiable, tout en se positionnant sur le « mieux-disant ». La mise en commun de nos forces – 140 véhicules en propre, complétés par les flottes d’une quarantaine de partenaires transport de la Région Bourgogne-Franche-Comté – nous permet de limiter le nombre de kilomètres parcourus et le nombre de kilomètres à vide. Mutualisation des moyens, mais le pilotage stratégique reste entre les mains de chaque coopérative", détaille le directeur général.

Sur les 6 millions de tonnes transportées dans la région tous les ans, 3 le sont aujourd’hui par Logivia, sur 7 millions de kilomètres parcourus, avec un chiffre d’affaires prévisionnel pour 2016 de 25 millions d’euros.

Neuf centres de décision sont répartis sur la région, depuis lesquels sont gérés les flux depuis les sites des coopératives jusque vers les usines utilisatrices, les éleveurs, les silos portuaires et ferroviaires.

Logistiques Magazine I Actualités

Datalogic: chiffre d’affaires en hausse

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format