Menu

Interview

Logistique : La Redoute fait appel à la réalité virtuelle pour la conception des postes de travail

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 23.02.2016 | Dernière Mise à jour : 30.03.2017

Image

Patrice Fitzner, directeur logistique de la Redoute : "l'automatisation était inévitable''

Crédit photo © DR

Auteur

  • Éloïse Leydier

La Redoute inaugure en 2016 une nouvelle plate-forme logistique très automatisée. Le groupe a travaillé sur l'ergonomie des postes de travail en simulant la manutention en laboratoire. Explications avec Patrice Fitzner, directeur logistique.

Logistiques Magazine : Pourquoi cette nouvelle plate-forme ?

Patrice Fitzner : Avec notre plan de transformation commerciale engagée en 2013, notre organisation logistique montrait ses limites. Comme nous sommes de plus en plus engagés sur le secteur du e-commerce, la répartition de l’activité sur cinq sites, dont un dédié à la reverse logistique, n’était plus adaptée. Nous avons donc cherché à réunir ces 5 sites en un seul, sur une surface de 42 000 m2, au lieu des 220 000 m2 disséminés en différents lieux, mais toujours 300 000 références actives, une préparation de commandes qui doit se faire en moins de deux heures, et 3 500 commandes à traiter par heure… Sachant que nous cherchons à multiplier le nombre de nos références, l’automatisation était donc inévitable : mini-loads à la réception, shuttles pour le picking, trieur à pochettes pour la préparation et un trieur cross-belt dans la zone des expéditions, dont l’installation a été confiée à Dematic.


LM : Vous avez fait appel à la réalité virtuelle pour la conception des postes de travail. Pourquoi et comment cela s’est passé ?

P.F. : Une fois les postes de travail installés le long des convoyeurs, il est impossible de les faire évoluer. Or, pour préserver la santé de nos collaborateurs et prévenir les troubles musculo-squelettiques (TMS) et comme nous voulions un outil durable, nous avons préféré réfléchir à l’ergonomie en amont du projet. Pour se rendre compte des contraintes réelles, nous avons donc eu l’idée de simuler la manutention en réalité virtuelle dans le laboratoire Clarté, situé à Laval. Lors de chacune de ces journées de test, un opérateur de La Redoute nous accompagnait, ainsi que les équipes de Dematic. L’opérateur était équipé de capteurs et de lunettes, puis placé dans une sorte de cube, où il pouvait effectuer les mouvements liés à son poste, en conditions réelles et ainsi éprouver l’ergonomie de l’installation. Cela nous a permis d’ajuster les plans des équipements en temps réel et avant que les problèmes ne se posent. Nous avons ainsi gagné du temps sur le projet et surtout, nous avons pu trouver des solutions sur mesure.


LM : Quel surcoût a représenté cette méthodologie dans l’investissement global ?


P.F. :
La nouvelle plate-forme logistique, ainsi que ses équipements, a représenté un coût total de 50 millions d’euros. Les journées passées dans le laboratoire Clarté, ont pesé dans ce budget pour 25 000 euros environ. Suite à ces tests, nous avons par exemple pu déterminer que le poste de travail devait à tout prix être ajustable en hauteur pour s’adapter à tous nos opérateurs. Nous avons donc demandé la mise en place d'une plate-forme élévatrice supplémentaire s'adaptant à toutes les morphologies. 21 postes ont ainsi été améliorés. Autre aménagement permis par cette virtualisation, l'inclinaison du convoyeur a été calculée pour que l'opérateur n'ait pas le bras à tendre pour attraper les produits dans la boîte de picking. La place idéale de l'écran de préparation a également pu être réfléchie en amont. Un ensemble de petites astuces qui a représenté pour l'enseigne un surcoût de 400 000 euros par rapport au projet initial présenté par Dematic. Mais cela nous a surtout permis de concevoir un outil durable dans le temps, parce qu'adapté aux conditions de travail. Alors que l'âge de la retraite recule en France, la santé au travail est fondamentale et elle est de notre responsabilité.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format