Menu

PATRIMOINE

Les anciens entrepôts de Hambourg entrent au patrimoine mondial de l’humanité

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 26.08.2015 | Dernière Mise à jour : 17.09.2017

Image

À Hambourg, des balades nocturnes sur les canaux de la Speicherstadt sont organisées pour découvrir le charme des ponts en acier et des entrepôts en briques.

Crédit photo © Department for Heritage Preservation Hamburg picture library

Auteur

  • Bruno Mouly

Jugés par l'Unesco "symboles emblématiques de l’essor vertigineux du commerce mondial à la fin du 19e siècle et au début de 20e", les quartiers des anciens entrepôts et comptoirs de commerce de Hambourg en Allemagne sont inscrits depuis juillet dernier au patrimoine mondial de l’humanité.

Le 5 juillet 2015, l’Unesco a inscrit au patrimoine mondial de l’humanité le quartier des anciens entrepôts ("Speicherstadt") et celui, juste à côté, des anciens comptoirs de commerce ("Kontorhaus") de la ville de Hambourg en Allemagne, jugés "symboles emblématiques de l’essor vertigineux du commerce mondial à la fin du 19e siècle et au début de 20e", selon un communiqué de l’organisation internationale.

Stockage de thés, de cafés, d'épices et même... de tapis !

Situé sur un archipel de l’Elbe, le site de la "Speicherstadt" ("la ville des entrepôts") est un entrelacs de rues, de canaux et de ponts de la ville portuaire, et bordé d'entrepôts en briques rouges. Ces derniers ont été édifiés entre 1885 et 1927 dans des styles architecturaux néogothique et néoroman, en lieu et place d’habitations… Quelque 25 000 Hambourgeois avaient été contraints de quitter leur domicile à l’époque ! Les hangars étaient utilisés essentiellement pour stocker du thé, du café, des épices et même de tapis. Les marchandises y étaient également purifiées et traitées. Faisant partie du port de Hambourg, cette enclave logistique était exempte de taxes (l’équivalent d’une zone franche) et constituait le dernier poste de contrôle avant que le contenu des navires n’entre dans l’Empire allemand.

Le plus grand complexe logistique historique au monde

Sur le plan architectural, l’ensemble est constitué de quinze entrepôts, lesquels s’étendent sur 300 000 m2. C’est le plus grand complexe logistique historique au monde. Les bâtiments, longitudinaux, s’élèvent sur six ou sept étages et sont dotés d’une double façade, sur l’eau et sur la rue. Classée monument historique depuis 1991, la "Speicherstadt" constitue l’une des principales attractions touristiques de la ville hanséatique. Les balades nocturnes en bateau organisées sur les canaux sont l’occasion pour les visiteurs d’apprécier le charme des ponts en acier et des constructions en briques éclairés par 800 projecteurs.

Architecture expressionniste en briques des années 1920

Avoisinant la "Speicherstadt", le quartier du Kontorhaus ("comptoir"), dédié aux transactions commerciales du port de Hambourg, vient également d’entrer au patrimoine mondial de l’Unesco. Édifié entre les années 1920 et 1940, il s'agissait  "du premier quartier d'affaires en Europe". Une des constructions notables de l’ensemble est la "Maison du Chili" (Chilehaus), dont la structure évoque la proue d'un navire. Construit par l'architecte allemand Fritz Höger pour le compte d'un riche commerçant hambourgeois, la Chilehaus est considérée comme particulièrement représentative de l'architecture expressionniste en briques des années 1920.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format