Menu

Le transport et la logistique au cœur d'un partenariat entre Casino et la région Rhône-Alpes

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 16.01.2013 | Dernière Mise à jour : 02.01.2018

Image

Claude Risac (à g.) pour Casino et Jean-Jack Queyranne pour la région Rhône-Alpes signent la charte de partenariat.

Crédit photo © région Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes et le groupe Casino ont signé le 14 janvier 2013 une charte de partenariat économique incluant un volet "transport et logistique". Un double engagement pour développer notamment des livraisons urbaines propres.

Présentée comme une première pour la région Rhône-Alpes, la charte signée avec le groupe Casino comporte cinq volets, dont un intitulé "Développement économique durable et transport".

Casino, via sa filiale logistique Easydis, se fixe des objectifs ambitieux tel que le respect de la norme Euro 5 par 100% de la flotte dédiée Casino d'ici fin 2013.


Réduire les émissions de CO2 et le bruit

L'ensemble du groupe déploie aujourd'hui 1285 camions par jour en région Rhône-Alpes, dont 187 en location exclusive. Un second objectif consiste à réduire de 2% par an les émissions de CO2 de ces camions.

Par ailleurs, pour les livraisons urbaines, Casino souhaite développer le nombre de véhicules respectant la norme PIEK (bruits émis inférieurs à 60 dBa à 7 mètres), ainsi qu'une réfrigération par azote. Au 1er janvier 2012, le groupe disposait de 12 véhicules Piek azote CityGreen. Dans ce domaine, la charge signée avec la région Rhône-Alpes prévoit de "réaliser une économie de 20 tonnes de CO2 par an par camion Piek azote, soit 250 tonnes de CO2 par an à partir de 2012.

Casino s'engage parallèlement auprès du Cluster logistique de la région Rhône-Alpes en mettant à sa disposition une personne d'Easydis.


Un "ELU" pour des livraisons nocturnes

L'un des dossiers majeurs concerne les livraisons nocturnes silencieuses. Une solution opérationnelle pour le fonctionnement d'un Espace Logistique Urbain permettant une réduction du nombre de véhicules en zone urbaine et des livraisons aux commerces en mode doux dans le quartier de la Croix Rousse pourrait se concrétiser dès 2013. Elle se matérialiserait par le lancement des tests pour le transfert des livraisons de jour aux livraisons de nuit dans ce quartier concentrant un nombre important de commerces et d'habitants et ce en collaboration avec les acteurs locaux.

Un groupe de travail co-piloté par l'université de Lyon 2 et Easydis, sera par ailleurs chargé de la prévention des risques sur les plates-formes logistiques. Il traitera, à cette fin, de questions comme l'élaboration d'outils d'aide à la décision dans le déchargement des containers, la préparation des colis, la capitalisation et l'optimisation des bonnes pratiques.

Auteur

  • Olivier Constant

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format