Menu

INNOVATION

Le projet OTC-Kaypal valide la faisabilité de l’Internet physique

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 21.10.2015 | Dernière Mise à jour : 23.05.2017

Image

Crédit photo © DR

Auteur

  • Bruno Mouly

L’opération pilote OTC-Kaypal (Open Tracing Container) a permis d’optimiser la gestion des flux de palettes grâce à un système informatisé de gestion de la traçabilité des supports de manutention ouvert à tous les utilisateurs.

Lancé il y a deux ans, le projet pilote OTC-Kaypal (Open Tracing Container) consistait à tester un système d’information standard, permettant aux divers intervenants de la chaîne logistique d’avoir une  traçabilité précise des palettes cartons Kaypal fournies par le fabricant DS Smith et d’obtenir ainsi une visibilité sur chacun de leur mouvement pour en optimiser la gestion.

L’expérience a ainsi servi de test à échelle réduite du nouveau concept de l’Internet physique, une immense toile planétaire du futur qui vise à interconnecter tous les réseaux de prestation logistique existants pour en constituer le réseau des réseaux.

Visibilité totale en temps réel sur les mouvements de palettes

OTC-Kaypal a mobilisé plusieurs intervenants. Le prestataire FM Logistic a joué son rôle d'intermédiaire logistique en préparant et en livrant, pour Carrefour, sur des palettes Kaypal, les produits de l’industriel Unilever. Le projet a également impliqué Orange Business Services. Ce dernier a mis en place une base de données web au standard de communication informatique EPCIS (Electronic product code information service) défini par l’organisme d’identification automatique GS1 France

Cette base de données recueille toutes les informations que renferme le tag RFID d’identification unique de chaque palette associé à un code-barres comportant les informations de son contenu. "Cette infrastructure informatique en mode cloud accumule les informations sur la situation et le mouvement de chaque palette et permet ainsi à l’industriel et à tous les ayants-droit d’en avoir une visibilité totale en temps réel", explique Karine Bouchery, responsable Innovation de FM Logistic.

Une application mondiale, à terme

De son côté, Mines ParisTech s’est attaché à modéliser les algorithmes de routage des flux tandis que 4S Network, conseil en supply chain, est intervenu sur le pilotage des flux de palettes. Impliqué également, le groupement de transporteurs Astre a été l’opérationnel du projet en collectant, triant et repositionnant les palettes carton chez l’industriel.

"Le projet a atteint son but qui était de permettre d’accélérer les rotations de palettes et d’en diminuer les stocks et les pertes", affirme Karine Bouchery. En outre, "ce pilote, qui a permis de tracer plusieurs milliers de mouvements de palettes, a prouvé l’intérêt et la pertinence d’appliquer la gestion collaborative et interconnectée aux flux de marchandises. Cette expérimentation pourrait être étendue à tous les industriels et distributeurs en France. Et on peut imaginer à terme une application mondiale", expose la spécialiste de l'innovation logistique.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format