Menu

ORGANISATION

Le laboratoire Roche voit sa logistique "expulsée" !

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 05.10.2015 | Dernière Mise à jour : 05.10.2015

Image

Le site de Roche à Rosny-sous-Bois est présenté comme la première unité logistique mondiale du groupe pharmaceutique.

Crédit photo © Marie-Noëlle Frison

Auteur

  • Laurent Schwartz

Le projet du Grand Paris met à mal l'organisation logistique de la filiale française du quatrième groupe pharmaceutique mondial en l’obligeant à quitter son entrepôt de Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

"Contraints et forcés de redéployer notre activité logistique", c’est dans cette situation difficile que se trouve placé le Laboratoire Roche face à la confirmation tombée en décembre dernier, du tracé 15 Est prévu dans le cadre du projet du Grand Paris. Il est prévu d'installer une zone de remisage de rames en lieu et place de l’unique entrepôt dont dispose Roche France pour distribuer ses médicaments dans l’Hexagone sur la ZAC de la Garenne de Rosny-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis... Un site en activité depuis 1987, présenté comme la première unité logistique mondiale du groupe pharmaceutique, et connue aussi pour son approche engagée en matière de sérialisation de masse de médicaments.

Movianto pressenti comme prestataire logistique

Les pourparlers menés à plusieurs reprises par la firme courant 2015 pour tenter de conserver son site auprès du Stif (Syndicat des transports d'Île-de-France), de la mairie de Rosny et de la Société du Grand Paris n’ont rien donné.

En juin 2015, un comité central d’entreprise puis un comité extraordinaire ont été tenus au sein de le société pour définir la marche à suivre en concertation avec les partenaires sociaux. Plusieurs scénarios ont été évoqués : relocalisation, réhabilitation de site, sous-traitance logistique… Il semble aujourd’hui que cette dernière hypothèse ait été retenue avec Movianto, pressenti comme prestataire. Dans le cadre d’un schéma mixte de réorganisation, certaines équipes (service client, approvisionnements, contrôle de gestion…) seraient rapatriées au siège de Roche France, basé à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) tandis que les activités de réception, distribution, support informatique, traitement des retours et transport seraient externalisées.

Notons que Movianto, filiale de l’Américain Owens & Minor, spécialisé dans la distribution de produits pharmaceutiques, dispose notamment en France d’un entrepôt situé à Gonesse, dans le Val-d’Oise, à quelque 20 km de Rosny-sous-Bois. En tout état de cause, la firme pharmaceutique annonce qu’il ne serait procédé à aucun licenciement contraint. Les décisions finales concernant le site de Rosny-sous-Bois, qui occupe 72 collaborateurs, devraient être arrêtées courant 2016.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format