Menu

Le groupe Colis Privé reprend Adrexo

WK-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 14.12.2016 | Dernière Mise à jour : 28.03.2017

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Le groupe Colis Privé reprend Adrexo, le spécialiste de la diffusion d’imprimés publicitaires aux particuliers. Les nouveaux actionnaires comptent bâtir des synergies dans la livraison du dernier kilomètre et ramener l’entreprise déficitaire à un résultat positif.

Filiale de l’entreprise aixoise Spir Communication et spécialiste de la diffusion d’imprimés publicitaires aux particuliers, Adrexo s’apprête à changer de mains. À compter du 3 janvier 2017, l’entreprise sera dirigée par un pool d’actionnaires composé d’Eric Paumier et Frédéric Pons, dirigeants de Colis Privé, associés à Guillaume Salabert, gérant de Cibléo, agence de publicité parisienne spécialisée dans l’échantillonnage et la diffusion de journaux.

Le tribunal de commerce de Marseille a homologué le 13 décembre le protocole de conciliation signé le 18 novembre prévoyant la cession d’Adrexo pour un euro symbolique et le paiement par Spir Communication de 58 M€ en janvier.

A trois sur la livraison du dernier kilomètre

Colis Privé, Adrexo et Cibleo représentent un nouvel ensemble de 20 000 salariés répartis sur 250 sites de distribution. Le trio, qui cumule un CA de 420 M€, entend faire jouer les expertises de chacune des entreprises dans l’univers des médias de proximité mais également dans la livraison du dernier kilomètre.

Adrexo, qui accusait 17 M€ de pertes en 2015, devrait, selon le plan d’affaires des repreneurs, connaître un retour à l’équilibre à compter de 2018. En 2015, plus de 9 milliards de prospectus avaient été distribués dans les boîtes aux lettres.

130 M€ de chiffre d’affaires et 450 salariés

Colis Privé, fondé à Aix-en-Provence par deux anciens cadres d’Adrexo, réalise 130 M€ de chiffre d’affaires et emploie 450 salariés. En 2016, 35 millions de colis devraient être livrés par 2000 livreurs sous-traitants. Positionnée sur le e-commerce, l'entreprise s’appuie sur trois hubs nationaux (Paris, Orléans et Lyon) et dispose de 21 agences dans l’Hexagone.

Avec un besoin en trésorerie de 25,4 M€, Spir Communication s’est également séparé de Regicom (filiale communication multicanal en redressement judiciaire) et entend se recentrer sur les annonces immobilières avec sa marque Logic-Immo.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format