Menu

INNOVATION

Le Club Déméter soutiendra 3 projets innovants en 2016

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 08.10.2015 | Dernière Mise à jour : 30.03.2017

Image

La vocation de la machine est celle de la cobotique : utiliser l’irremplaçable efficacité de la main en laissant à la mécanique les tâches répétitives hors de portée des performances humaines.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Luc Battais

Le Club Déméter, qui regroupe des logisticiens autour d’une démarche d’amélioration environnementale et d’efficacité des supply chain, a choisi de soutenir trois projets innovants en 2016, dans les domaines de la cobotique, de la sécurité et de la traçabilité.  

Au total, six projets ont été examinés le 7 octobre 2015 à Paris par le Club Déméter dans le cadre de son appel à projets innovants pour 2016. Les trois projets retenus à l’issue de l’audition seront soutenus sous forme d’expérimentations dans les entreprises des membres du club qui se sont d’ores et déjà portées candidates.

Un projet AM4D

Le projet jugé le plus innovant par les journalistes de la presse spécialisée invités par Déméter à se prononcer au travers d’une grille de notation a été celui du groupe Zecat, basé à Angers, spécialiste des hautes technologies et notamment de celles appliquées à la cobotique (robotique collaborative) au travers de filiales comme Sapelem.

Le projet AM4D (4D caractérise une manutention spatiale dans les 3 dimensions plus la dimension temporelle liée à l’efficacité), mené depuis 5 ans avec plusieurs laboratoires de recherche, n’en est pas encore à la phase de prototype mais il est suffisamment avancé pour qu’un démonstrateur fonctionnel ait été construit.


Chariot "cobotique"

La candidature auprès de Déméter visait à trouver une ou plusieurs entreprises susceptibles d’accueillir dans leurs entrepôts un protocole de validation opérationnelle. Dans le principe, il s’agit d’une sorte de chariot de picking muni d’un système de préhension des colis très performant, entièrement piloté par le WMS de l’entrepôt (déplacement, listes de picking etc.) mais transportant un opérateur qui peut intervenir à tout moment pour pallier le manque d’efficacité de l’automatisme. Le "chariot" peut embarquer un certain nombre de fonctions liées à la préparation de commande (filmeuse), actionnées en "temps masqué" par l’opérateur pendant que les automatismes de picking sont en cours.

L’engin est également muni de dispositifs d’aide et de guidage qui permettent à du personnel non spécialisé (intérimaires) de prendre le poste sans perte de productivité, notamment dans la disposition des produits sur la palette. La vocation de la machine est celle de la cobotique : utiliser l’irremplaçable efficacité de la main en laissant à la mécanique les tâches répétitives et physiquement hors de portée des performances humaines. Pascal Denoel, président de Sapelem, a expliqué en substance que dans cette application à la logistique, la cobotique permet de ne plus envisager d’embaucher seulement des manutentionnaires "jeunes et costauds" dans les configurations (bricolage par exemple) où les commandes comporteraient des produits lourds et denses.

Dispositif de calage intelligent

Les deux autres projets qui seront soutenus par le Club Demeter en 2016 sont ceux présentés par le Canadien GMR Safety et par Everysens, une PME Lilloise. Le premier est un dispositif de calage intelligent mais extrêmement rustique des roues des semi-remorques lors de leur mise à quai. Une fois bloqué, le véhicule ne peut plus ni avancer ni reculer et seul le placement efficace de la cale libère l’alimentation électrique qui permet l’ouverture de la porte du quai. De son côté, Everysens a présenté un système de tracking permettant de suivre des contenants (rolls, caisses, bennes, etc.) qui ne nécessite pas d’autre infrastructure que l’installation d’émetteurs sur les contenants. Les données sont ensuite structurées et échangées via le cloud Everysens et le réseau à ondes longues de Sigfox en France.   

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format