Menu

Ressources humaines

L’art de "déprécariser" l’emploi en logistique

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 19.02.2016 | Dernière Mise à jour : 17.07.2017

Image

Aldes a recours aux services de Gel Groupe, prestataire en ressources humaines dédiées à la logistique, pour compléter ses effectifs en propre employés dans son entrepôt basé à Mions, près de Lyon.

Crédit photo

Auteur

  • Laurent Schwartz

Aldes, spécialiste du confort thermique en habitat, emploie en logistique une partie de son personnel par le biais d’un prestataire en ressources humaines qui les salarie en CDI. Une pratique où chacun semble trouver son compte.

Aldes, acteur majeur sur le marché de la ventilation pour l'habitat, s’est vu attribuer "le Coup de cœur de la logistique", distinction décernée par les CCI rhônalpines et Vox Auvergne Rhône-Alpes, une publication axée sur l’économie de la région. C’est son implication en matière de "déprécarisation de l’emploi" qui a surtout ici été félicitée.

Depuis 5 ans, l’industriel a ainsi recours aux services de Gel Groupe, prestataire en ressources humaines dédiées à la logistique, pour compléter ses effectifs en propre employés dans son entrepôt basé à Mions, non loin de Lyon. "Ils composent 12 à 15 % de notre effectif et sont salariés en CDI par Gel, ce qui représente une sécurité pour eux", explique Olivier Perrin, directeur supply chain d’Aldes. Ce dernier ne les considère d’ailleurs pas comme des intérimaires, la majorité du personnel Gel travaillant en fait à l’année chez l’industriel. 


Une certaine flexibilité

Dès lors, pourquoi ne pas les embaucher ? Olivier Perrin reconnaît ici que ce mode de recrutement libère l’entreprise de la gestion administrative de certains contrats (type tiers temps) et lui procure aussi un certain de degré de flexibilité : "En cas de forte baisse d’activité, les salariés de Gel ne sont pas laissés dans la nature. Ils peuvent être redirigés vers un poste similaire dans une autre entreprise située à proximité".  En outre, ajoute le manager, "leur rémunération comporte les mêmes éléments que les salariés Aldes, dont une prime de rendement au volume traité".

En termes comptables, le coût de main-d’œuvre Gel Groupe apparaît néanmoins sur une ligne globale "personnel intérimaire", même s’il rentre dans le coût total de main-d’œuvre au niveau du compte d’exploitation de l’entreprise.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format