Menu

Logistique

La FDJ mécanise sa logistique pour livrer 2 milliards de tickets à gratter

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 19.04.2016 | Dernière Mise à jour : 26.04.2017

Image

Inauguration du nouvel entrepôt de la Française des Jeux, en présence de Christian Eckert, secrétaire d'État au Budget, et Mme Stéphane Pallez, Pdg de l'entreprise.

Crédit photo © Luc Battais

Auteur

  • Luc Battais

(+ VIDÉO) La Française des Jeux a officiellement inauguré son nouvel entrepôt central automatisé de Paris Roissy Nord, le 13 avril 2016. La vocation du site est d’internaliser la logistique des tickets à gratter et de livrer 31 900 points de vente en J+2 en 2018.

En 2015, la Française des jeux (FDJ) a réalisé un chiffre d’affaires de 13,7 milliards d’euros. Elle en a redistribué 9 milliards aux joueurs et versé 3,1 milliards au budget de l’État. Mais dans l’entrepôt de Paris Roissy Nord qui approvisionne en tickets à gratter l’ensemble des points de vente dans 11 500 communes en France, il n’y a que du papier. Les tickets de jeux n’acquièrent, en effet, une possibilité de gain qu’après avoir été achetés dans un point de vente.


Internalisation de la logistique

La valeur du site est ailleurs. Elle est dans la performance du système de préparation des commandes presque entièrement automatisé, qui permet d’internaliser l’ensemble de la logistique dans le cadre d’un plan global "FDJ 2020", dont l’objectif est d’augmenter la "performance interne" de 40 M€ (le résultat net a été de 159 M€ en 2015).

Signe de l'importance stratégique accordée à ce dispositif : le nouvel entrepôt a été inauguré officiellement le 16 avril par Stéphane Pallez, présidente directrice générale de la Française des Jeux (FDJ) et Christian Eckert, secrétaire d’État au Budget.


Montée en puissance

La distribution traditionnelle va s’estomper progressivement derrière la nouvelle organisation qui livrait 1 300 points de vente en janvier. EIle en livrera 2 700 à la fin de l’année, puis 13 000 fin 2017 et la totalité du réseau fin 2018. Le site emploiera alors 45 personnes contre 21 aujourd’hui. Décryptage avec Hervé Toussaint, directeur des opérations de la FDJ.


2 millions de colis par an

La réorganisation de la logistique a commencé en mai 2014 quand la FDJ a résilié les contrats avec les 101 mandataires qui approvisionnaient les points de vente, pour livrer elle même depuis son entrepôt de Paris Roissy Nord. Les termes de l’équation étaient simples : 31 900 points de vente (bar tabac presse) devaient être livrés en J+2, soit 6 000 colis à préparer et expédier par jour pour un total de 2 millions de colis par an.

Pour la FDJ cela correspond chaque année à 2 milliards de tickets à gratter, 650 millions de bulletins et 2 millions de kits d’information (animations, brochures...).


Des équipements de pointe

La performance du nouvel entrepôt repose sur un process de mécanisation très automatisé. Construit par Ciuch, ce système est digne d’une usine de production industrielle, depuis la fabrication des cartons jusqu’à la pose des étiquettes d’expédition.

La FDJ a également installé un conteneur informatique de 20 pieds ultra sécurisé contenant l’informatique de pilotage de la chaîne et un groupe électrogène. Au départ, l'entreprise avait prévu d’installer les logiciels dans le centre informatique de la FDJ à Vitrolles. "Mais les 800 km qui le séparent de l’entrepôt provoquaient des chutes de débit dans l’énorme flux d’informations nécessaire au fonctionnement instantané de la chaîne", précise Karim Dahdouh, chef de projet informatique.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format