Menu

INTERVIEW. À Boves, le plus grand entrepôt jamais construit pour Amazon en France

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 15.03.2017 | Dernière Mise à jour : 24.04.2017

Ronan Bolé, directeur des opérations France d'Amazon

Crédit photo DR

Auteur

  • Eloïse Leydier

Cinquième plate-forme du géant du e-commerce en France, le site de Boves, dans les Hauts-de-France, à quelques kilomètres d’Amiens, sera opérationnel en septembre 2017. 10 millions de références y sont attendues, pour être expédiées dans le monde entier. Entretien avec Ronan Bolé, directeur des opérations France d’Amazon.

Logistiques Magazine : À quoi va ressembler ce nouvel entrepôt ?

Ronan Bolé : Pour commencer, il s’agit du plus grand entrepôt jamais construit pour Amazon en France. Développé par Goodman, le bâtiment est réalisé par Quartus Tertiaire et Logistique (ex-abcd advanced) et mesure 107 267 m2, pour être précis, divisés en 11 cellules, dont une sans stockage, plus grande que les autres, dédiée à la réception. Il s’agit de la cinquième plate-forme d’Amazon dans l’Hexagone, basée à Boves, dans les Hauts-de-France, à quelques kilomètres d’Amiens. Elle entrera en activité en septembre 2017, après dix mois de travaux. Au total, 85 quais de réception et expédition, afin de pouvoir faire face à des pics d’activité tels que celui rencontré par Amazon l’année dernière, le 11 décembre, avec 1,6 million de colis expédiés en une seule journée. Nous prévoyons l’embauche de 500 personnes en CDI dans les deux à trois prochaines années.

L. M. : Quelles seront les particularités de cette plate-forme ?

R. B : Le site de Boves sera dédié aux produits dits "de grande taille", c’est-à-dire dont l’arête est supérieure à 40 cm. Il sera le seul en Europe à stocker ces produits. Sur les cinq sites français, trois seront donc dédiés aux petites pièces, avec de fortes rotations, un aux chaussures et ce cinquième aux produits de grande taille. Par ailleurs, la manutention sera assurée par des chariots à mât rétractable grande hauteur pour allées étroites, dans une des cellules de préparation.

Étant donné qu’il s’agira d’un site de stockage pour des objets de taille importante, il n’y aura pas de convoyeurs pour assurer le transport des produits entre les différents process. D’une manière générale, les sites Amazon sont assez peu mécanisés, ce qui permet de maximiser le contrôle qualité des produits.

Concernant les drones, ils n’en sont qu’au stade de l’expérimentation, et pas en France.

L. M. : Vers quelles destinations seront expédiées les marchandises ?

R. B : Vers toute l’Europe ! Nous prévoyons de stocker à terme environ 10 millions de références (sur les 200 millions du catalogue Amazon, marketplace comprise) et certaines ne seront stockées qu’ici. Cela signifie que certaines commandes venues de n’importe quel pays d’Europe pourront être traitées uniquement depuis le site de Boves et nulle part ailleurs.

Le groupe a annoncé neuf ouvertures prochaines de sites de distribution en Europe, pour la seule année 2017. Le site amiénois s’intègre donc dans une stratégie logistique européenne de la part d’Amazon.

Thème(s) associé(s)

Supply chain des entreprises

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format