Menu

Logistique

Hervé Montjotin quitte son poste de président du directoire de XPO Logistics Europe (ex Dentressangle)

L'Officiel des Transporteurs | Supply Chain | publié le : 04.09.2015 | Dernière Mise à jour : 04.09.2015

Image

Hervé Montjotin quitte le poste de président du directoire de XPO Logistics Europe, remplacé par Troy Cooper.

Crédit photo © David Delion

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Le nouvel homme fort de XPO Logistics Europe s'appelle Troy Cooper, successeur d'Hervé Montjotin au poste de président du directoire. Son arrivée signe, sans doute, la fin de la culture "ND" au sein du groupe, et suscite des craintes du côté des syndicats.

Pas un coup de tonnerre mais presque. Observateurs et syndicats de salariés maison n’ignoraient pas que l’avenir d’Hervé Montjotin ne dépasserait pas les 18 mois "sans changement" évoqués par les nouveaux actionnaires américains de feu Norbert Dentressangle au moment du rachat (pour 3,24 Md€), le 28 avril 2015. Mais les Américains ont pris tout le monde de court. XPO Logistics vient tout juste d’annoncer le remplacement de celui qui avait été porté à la tête d’XPO Logistics Europe par un dirigeant américain, Troy Cooper.

 xpo-troy-cooper

Troy Cooper avait été nommé au conseil de surveillance du groupe au moment du rachat. Dans un communiqué à l’accent très américain, le 3 septembre 2015, les dirigeants rappellent que le nouvel homme fort de XPO Logistics Europe – un ancien de chez Arthur Andersen - reste "chief operating officer de XPO au niveau mondial". Manière de souligner que la politique et la stratégie de XPO Europe se décideront à Greenwich (Connecticut), siège du groupe présidé par le très libéral Bradley Jacobs.

"En tant que COO, Troy réalise un travail extraordinaire visant à assurer la cohérence totale de notre vision globale et de nos opérations quotidiennes. En Europe, Troy travaillera main dans la main avec notre fantastique équipe de direction pour développer notre offre de services", déclare Bradley Jacobs qui a tenu à souligner que "Hervé Montjotin a accompli un très beau travail durant une période-clé de Norbert Dentressangle". Le dépositaire de la culture maison, fils spirituel de Norbert Dentressangle, s’apprête donc à quitter le groupe.


Un risque de démantèlement par activités

Cette reprise en main par l’actionnaire américain signe sans doute la fin "de la période clé" évoquée par le boss de Greenwich. Le début, également, de la mise en œuvre de nouveaux process, très en vogue de l’autre côté de l’Atlantique, comme le craint Nicolas Peyrot, secrétaire général du syndicat CFTC de XPO Europe : "Nous n’avons pas d’a priori contre les Américains. Mais nous connaissons leur culture qui consiste à racheter et valoriser pour mieux revendre. Il existe donc des risques de démantèlement par activités. Tout cela n’est pas du tout rassurant pour les salariés".

Selon le syndicaliste, avec le départ d’Hervé Montjotin, "c’est l’ADN de Norbert Dentressangle" qui disparaît. Le groupe drômois vient d’annoncer des ventes en hausse au premier semestre 2015 (+21%, à 2,65 Md€, par rapport à la même période l’an dernier). Ses nouveaux dirigeants n’ont pu mettre la main sur la totalité des actions de "ND". Les 67% détenus par la famille Dentressangle ont bien changé de mains. Une partie des actions dans le public également. Mais pas les 9,06% contrôlés par Elliott Capital Advisors, un fonds d’investissement qualifié de "vautour", avec lequel les dirigeants de XPO Logistics ont engagé une bataille judiciaire en juillet 2015.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format