Menu

Afrique

FOCUS. Mauritanie : la pêche en mal d'infrastructures logistiques

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 16.08.2016 | Dernière Mise à jour : 27.06.2017

Image

Le port mauritanien de Nouadhibou fait déjà l'objet d'un projet d'extension financé par le Japon.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Bruno Mouly

La Mauritanie dispose de grosses richesses halieutiques mais les infrastructures manquent pour exploiter cette ressouce. La Banque mondiale a demandé à un cabinet conseil d'étudier les améliorations logistiques à apporter.

La Banque mondiale envisage d'investir dans la filière pêche en Mauritanie, la plus grosse ressource de ce pays parmi les plus pauvres d'Afrique de l'Ouest. Celle-ci reste en effet largement sous-exploitée au niveau international.

Elle a donc demandé au cabinet Karistem Consulting de lister les pistes d'amélioration logistiques indispensables notamment pour fluidifier et professionnaliser la pêche, le traitement et le transport du poisson frais et surgelé.

Les consultants préconisent en particulier l'aménagement de l'aéroport de Nouadhibou, l'installation de halles de débarquement sur ce port, et la réduction des temps d'attente dus aux formalités douanières et administratives. Mais ce ne sont là que trois des 32 pistes d'optimisation logistique à financer.

> Télécharger le dossier (PDF en accès libre)

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format