Menu

EMPLOI

Étude de rémunération nationale 2016

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 16.02.2016 | Dernière Mise à jour : 23.05.2017

Image

L'étude de rémunération 2016 du cabinet Hays présente les tendances du marché du recrutement par secteurs d'activité, avec des "focus par régions".

Crédit photo © Hays

Auteur

  • Anne Tuttle

Le cabinet Hays, spécialiste en recrutement d’experts multisectoriel, publie pour la sixième année consécutive son "étude de rémunération nationale", élaborée grâce à un panel de plus de 3 200 candidats et clients. Elle présente les tendances générales du recrutement pour l’année 2016.

Les consultants de Hays proposent, au travers de leur Étude de rémunération 2016, leur regard sur les dernières tendances du marché du recrutement. Cette étude propose, en deux parties, une vue d’ensemble du marché et ses tendances générales ainsi que l’analyse des grilles de rémunération par secteurs d’activité. Ces grilles indiquent les salaires pratiqués en fonction des années d’expérience acquises au poste concerné et sont représentatives des pratiques en Île-de-France et Paris.

Tendances générales 2015-2016

En 2015, 47 % des candidats interrogés ont changé d’emploi (versus 35 % l’an dernier). En effet, si la vigilance reste de mise, ces derniers ont pris davantage de risques. Pour preuve, l’intérêt du poste (65 %) et les perspectives d’évolution (64 %) ont détrôné la rémunération (61 %) ! Côté clients, pour la période 2014-2015, le niveau des recrutements a légèrement diminué (81 % contre 88 % en 2014). Cette tendance devrait se poursuivre en 2016.

Secteur du supply chain management et transport

En 2015, la situation est restée stable et les recrutements réguliers en achats & supply chain du fait du poids croissant de ces fonctions pour les structures industrielles au cours des dix dernières années. Les recrutements ont connu une fluctuation modérée lors de ces derniers mois.

Le marché du recrutement connaît aujourd’hui une forte variabilité entre des fonctions soumises à de fortes pénuries (Ingénieur achats, Demand planner) et d’autres comme celles de la logistique "physique" (entreposage, approvisionnement), où l’on trouve un vivier de profils immédiatement disponibles. Les remplacements de cadres dirigeants dans le secteur ont connu une stagnation importante due à une frilosité et un réel questionnement sur l’évolution du marché et du contexte économique.

Dans le secteur du transport, de nombreux transitaires et transporteurs repensent leur organisation et créent des sous-divisions dédiées au service clients ou à l’exploitation. Les profils pénuriques concernent toujours les fonctions d’affréteurs, d’exploitants spécialisés et de commerciaux route ou overseas.

Dans les autres secteurs, les effets de la crise s’estompent peu à peu, malgré des plans sociaux d’importance relative, encore visibles, et qui inspirent une certaine crainte des candidats, notamment sur les populations de middle et de top management.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format