Menu

Logistique urbaine

E. Leclerc, Mondial Relay, Relais Colis passent à la consigne

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 11.07.2016 | Dernière Mise à jour : 27.06.2017

Image

Inpost, fabricant de consignes d’origine polonaise, prévoit d’installer d’ici la fin de l’année un millier de sites dans l’Hexagone.

Crédit photo © InPost

Auteur

  • Luc Battais

Après CDiscount il y a quelques jours, E. Leclerc, Mondial Relay et Relais Colis (La Redoute) annoncent un partenariat avec un réseau de distribution de colis en consignes automatiques. La raison de ce bel ensemble ? Deux opérateurs, Inpost et Blue distrib’, signent de nouveaux contrats.

Le service Bluedistrib’ est une prestation de livraison en consignes automatiques proposée depuis mi-juin par la filiale Blue Solution du groupe Bolloré qui anime notamment le réseau Autolib’ à Paris et dans sa proche banlieue.

Une douzaine de stations Autolib' ont été dotées de consignes automatiques alimentées la nuit au moyen des voitures électriques utilisées dans la journée par l’autopartage, de retour de leur centre de maintenance situé à Buc (78), désormais équipé d’une platefome logistique de cross dock.


Un deuxième opérateur

CDiscount en a été le premier client, et c’est aujourd’hui au tour de Relais Colis (La Redoute) d’annoncer un partenariat avec Bluedistrib'.

Mais un deuxième opérateur de ce type monte aujourd’hui en puissance en France : Inpost, fabricant de consignes d’origine polonaise, prévoit d’installer d’ici la fin de l’année un millier de sites dans l’Hexagone où il dispose déjà de 350 armoires, chacune comportant une cinquantaine casiers.


Les consignes en complément des points relais

Les 650 sites restant encore à installer le seront pour l’essentiel à l’extérieur des magasins E.Leclerc partout en France grâce à un accord qui vient d’être rendu public. Cet accord a deux volets. Il s’agit d’un côté d’un accord d’emplacement et de l’autre d’un contrat de prestation puisque les consignes seront utilisées pour la livraison aux internautes des colis expédiés par les sites e-commerce E.Leclerc.

Dans ce cadre, les consignes seront alimentées depuis les plates-formes logistiques de l’enseigne de grande distribution par les prestataires de transport livrant les magasins, Inpost fournissant si nécessaire une prestation complémentaire de commission de transport permettant l’enlèvement des marchandises et leur placement dans les consignes.


1 000 nouveaux points de contact

E.Leclerc ne sera pas le seul utilisateur des consignes puisque c’est précisément ce réseau de 1 000 nouveaux points de contact que Mondial Relay a décidé d’ajouter à son réseau existant de 5 300 points relais ou points de click and collect dans les rayons de certains super-marchés.

C’est la raison pour laquelle, la plus grande part des "Abricolis" d’Inpost seront revêtus du logo Mondial Relay.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format