Menu

Commission de transport

DSV réalise en 2015 "le meilleur exercice de son histoire"

Actu-Transport-Logistique.fr | Supply Chain | publié le : 16.02.2016 | Dernière Mise à jour : 23.08.2017

Image

Le transport international a dopé les résultats 2015 de DSV.

Crédit photo © DSV

Auteur

  • Anne Kerriou

Le groupe DSV a enregistré une croissance à deux chiffres de son résultat d'exploitation et de son bénéfice en 2015. La seule déception vient de la branche "Contract Logistics". Son repli est compensé par l'essor des activités de commission de transport aérien/maritime et par la route.

Les dirigeants du groupe DSV avaient le sourire, lors de la présentation des résultats annuels 2015. "Nous sommes parvenus à augmenter nos volumes au-delà des performances du marché, dans un environnement pourtant atone. Et cette hausse a eu un impact positif sur la marge brute que nous avons réussi à traduire au niveau du résultat d'exploitation", s'est félicité Jens Bjørn Andersen, CEO du groupe.

DSV a en effet enregistré un résultat d'exploitation en croissance de 16,2 % à 406 M€, pour un chiffre d'affaires de 6 814 M€ (+4,7 %) et une marge brute de 1 501 M€ (+8,8 %). Le résultat net bondit également de 38,9 %, à 275,7 M€.


Forte croissance de l'overseas

Le groupe doit beaucoup aux performances des métiers de commission de transport aérien et maritime. Le chiffre d'affaires net a certes baissé de 1,4 %, mais la marge brute augmente de 15,6 % à 709 M€ et le résultat d'exploitation de 24,7 % à 258 M€. La marge d'exploitation passe ainsi de 7 % à 8,9 %.

"Nos volumes ont davantage augmenté que la moyenne du marché", s'est réjoui Jens Bjørn Andersen. C'est notamment le cas dans l'aérien où DSV enregistre une croissance de 8 %, à 311 193 tonnes (contre une croissance de 2-3 % pour l'ensemble du marché). La marge brute atteint 299,2 M€ (+16,8 %).

Dans le maritime, l'augmentation des volumes est plus faible que dans l'aérien : +2 % à 855 319 TEU. Mais la marge brute progresse de 14,8 % à 409,5 M€. Et en volumes, DSV affirme là encore faire mieux que l'ensemble du marché (0-1%).


Redressement de la division Route

La division DSV Road tire également son épingle du jeu, avec une marge brute et un résultat d'exploitation en hausse respective de 4,3 % et 9,7 %, pour un chiffre d'affaires en augmentation de 2,3% à 3 312 M€. La marge d'exploitation passe de 3,5 % en 2014 à 3,7 % en 2015. 

"Sur ce marché très concurrentiel, nous avons connu un formidable redressement, après une année 2014 décevante", a souligné Jens Bjørn Andersen. Les volumes ont augmenté 5 % en nombre d'envois, contre 2-3 % de croissance pour le marché du transport routier européen dans sa globalité.


Un cru décevant pour la logistique

DSV se montre en revanche déçu des résultats de la branche Contract Logistics. Le chiffre d'affaires net a augmenté de 4 % à 799 M€ et la marge brute de 1,7% à 190 M€, mais le résultat d'exploitation plonge de 11,7 % à 32 M€. Le taux de marge passe ainsi de 4,8 % en 2014 à 4,1 % en 2015.

"Le niveau d'activité a été bon, mais nous avons été confrontés à une augmentation des coûts liés à de nouveaux contrats ou à l'implantation de nouveaux bâtiments en Europe", a expliqué Jens Bjorn Andersen.

Le groupe reste confiant dans les capacités de rebond de cette division, tout en soulignant une mutation du marché, vers des contrats de plus courte durée. L'essor du e-commerce induit quant à lui le développement de petites commandes vers des destinataires multiples, assorti d'une multiplication des périodes de pointe, avant les week-end ou les vacances, par exemple. Autant d'évolutions qui nécessitent une adaptation des procédures chez les prestataires.


2016, année de l'intégration d'UTi


L'exercice 2016 sera marqué par l'intégration du commissionnaire de transport UTi, dont le rachat est effectif depuis le 22 janvier. Les coûts d'intégration, estimés à 200 M€, impacteront les résultats 2016 et 2017. Mais DSV table parallèlement sur 200 M€ de synergies en trois ans, dont 60 M€ en 2016, 100 M€ en 2017 et 40 M€ en 2018.



Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format