Menu

AGROALIMENTAIRE

Domino’s Pizza modernise sa logistique

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 02.12.2016 | Dernière Mise à jour : 23.04.2017

Image

Domino's Pizza a livré 19 millions de pizzas en 2015.

Crédit photo © Fotolia

Auteur

  • Éloïse Leydier

La logistique de Domino’s Pizza veut pouvoir livrer 500 points de vente de l’enseigne d’ici à 2018, contre 319 aujourd’hui. Pour y parvenir, le spécialiste de la pizza livrée et emportée devait moderniser son outil de production ainsi que sa plate-forme logistique.

19 millions de pizzas servies en France en 2015… "Nous devions adapter nos outils à notre croissance", commente Thomas Fredon, directeur logistique de Domino’s Pizza, qui est passé de 200 magasins à livrer il y a 4 ans, à 319 aujourd’hui.

Chaque jour, entre 110 et 160 000 pâtons partent de deux "Commissary", qui regroupent chacun un centre de production, une centrale d’achat et une plate-forme logistique. L’un se situe à Vertou, à quelques kilomètres de Nantes, et l’autre se situait, jusqu’à cet été, à Trappes (78).


De 900 à 5 000 m2

Faute de place, ce dernier a en effet dû déménager à Gennevilliers (92), pour passer de 900 à 5 000 m2 ! "Notre nouveau commissary va pouvoir livrer 200 des points de vente qui lui sont rattachés, alors que certains devaient jusqu’à présent passer leurs commandes à celui de Vertou. Il aura même la capacité d’en livrer 500 d’ici à 2020. Nous livrons nos magasins 2 fois par semaine minimum, du fait de la date limite de consommation (DLC) à respecter. Commandés le jour A, ils sont réceptionnés en point de vente le jour B et utilisés le jour C, le temps que la pâte ait levé », détaille Thomas Fredon.


Plus de productivité

La surface supplémentaire n’explique pas tout. L’enseigne s’est en effet équipé depuis la rentrée d’une nouvelle ligne de production, plus automatisée que la précédente, permettant de multiplier la productivité par 4.

Mélange des ingrédients pour la pâte, séparation des pâtons en 3 tailles différentes, formation de boules, mise en chambre froide pendant quelques heures… Deux heures après le début de ces opérations dans le centre de production, la préparation de commandes se met en place dans l’entrepôt : tout ce qui compose la garniture de la pizza, mais aussi les desserts, stockés jusque là en chambre froide, ou température ambiante, ou en surgelés, sont récupérés par un opérateur pour être ensuite acheminés sur le quai de chargement, où ils retrouveront les pâtons associés, pour être expédiés dans les points de vente de l’enseigne.


D'autres changements en 2017

Le montant de l’investissement (bâtiment et nouvelle ligne de production) atteint aujourd’hui 4,6 M€. D’autres changements seraient envisagés dans le courant de l’année 2017 pour améliorer les process logistiques, avec par exemple un système de "pick-to-light" pour la préparation de commandes, qui viendrait remplacer l’actuel "papier-crayon"… avec l’ambition d’atteindre les 500 points de vente d’ici 2018, l’augmentation de la productivité semble effectivement nécessaire, même si un troisième "commissary" devrait également voir le jour d’ici 2020.


A propos de Domino’s Pizza en France



  • 316 points de vente en France (170 en Ile-de-France, 14 dans l’Ouest).
  • 4 500 salariés
  • 209 M€ de chiffre d’affaires en 2015 (HT)
  • 19 millions de pizzas servis en 2015.

Logistiques Magazine I Actualités

Datalogic: chiffre d’affaires en hausse

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format