Menu

ENVIRONNEMENT

COP 21 : Franprix restera sur la Seine si Bercy le veut bien

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 16.11.2015 | Dernière Mise à jour : 25.05.2017

Image

En trois ans, la navette fluviale a permis d'économiser 13 000 camions et d'éviter 523 840 km routiers, dont 280 000 sur la seule année 2015.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Marie-Noëlle Frison

À l'occasion de la COP 21, Haropa a sélectionné 21 initiatives durables en matière de transport et de logistique. "Franprix entre en Seine" est l'une d'entre elles. Trois ans après son lancement, cette solution fluviale affiche un bilan environnemental positif, mais sa pérennité est incertaine.

Le 10 novembre 2015, à 21 jours de la COP 21, Haropa, réunion des ports du Havre, Rouen et Paris, a dévoilé une sélection de 21 initiatives destinées à lutter, dans le domaine du transport et de la logistique, contre le réchauffement climatique. Ces "solutions climat" seront présentées au public au Grand Palais, sur le stand Haropa, du 4 au 13 décembre 2015. En attendant, un bon nombre d’entre elles sont à découvrir, en vidéos, sur la Web TV d’Haropa.

Logistiques Magazine a choisi de relayer l’opération en mettant en lumière certains de ces sujets réalisés par les équipes des trois ports de l’Axe Seine. Le premier est consacré à la solution de livraison fluviale mis en place par XPO Logistics (ex-Norbert Dentressangle) pour son client Franprix.

Vidéo. L’opération "Franprix entre en Seine"

Présentée lors de son lancement en août 2012 comme une première européenne, l’opération "Franprix entre en Seine" permet d’approvisionner, via le fleuve, 135 magasins Franprix situés dans Paris intra-muros et à Boulogne-Billancourt. Les marchandises provenant de l’entrepôt Franprix de Chennevières-sur-Marne sont acheminées par la Seine depuis le port de Bonneuil-sur-Marne jusqu’à celui de la Bourdonnais au pied de la Tour Eiffel, avant de finir leur parcours en camion. L’entreprise transporte ainsi, chaque jour, par barge, 450 palettes de marchandises et 28 conteneurs sur une distance de 20 km. 

barge franprix seine

> Voir la vidéo Haropa XPO Logistics Franprix.

En trois ans, la navette fluviale a permus d'économiser 13 000 camions sur les routes et d'éviter 523 840 km routiers, dont 280 000 sur la seule année 2015.

"Il fallait que le pilote fasse ses preuves. Aujourd’hui, on sait que la solution est pérenne et qu’elle fonctionne d’un point de vue opérationnel, en termes de fiabilité des approvisionnements notamment", indique Clémence Choutet. Pour la porte-parole de XPO Logistics Europe, "sa montée en puissance va dans le sens de l’histoire". Dès 2016, une deuxième barge pourrait être mise en place et des projets de mutualisation avec d’autres distributeurs sont à l’étude.

Malgré ce bilan environnemental positif, l’adhésion des chargeurs à la livraison par voie d’eau et les soutiens politiques de la Mairie de Paris, de la Région Île-de-France, qui a subventionné le projet à son démarrage, la pérennité de la solution reste en suspens. Son équilibre financier dépend en effet du maintien de l’aide au coup de pince apportée par le ministère des Transports. "Sans cet accompagnement, la solution n’est pas rentable et il n'est pas certain qu'elle puisse perdurer dans le temps", confie-t-on chez XPO, qui attend davantage de visibilité de la part de l'État.

Logistiques Magazine I Actualités

Medtrans devient Schenker Maroc

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format