Menu

TENDANCES

Conduire ses activités logistiques dans le respect des acteurs et des règles internationales

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 04.02.2016 | Dernière Mise à jour : 04.02.2016

Image

Daniel Lebègue, président de Transparency International France, et Baptiste Pécriaux, consultant.

Crédit photo © Transparency International France

Auteur

  • Anne Tuttle

Retour sur investissement d’un côté et respect des normes sociétales de l’autre. Tels sont les deux principaux défis que va devoir affronter le monde de la logistique ces prochaines années. Ou comment l'entreprise doit devenir "compliant" en adoptant des pratiques vertueuses...

La notion de responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) apparaît en France en 2001, dans le cadre de la loi sur les nouvelles régulations économiques (NRE). Elle introduit pour les entreprises l’obligation de fournir, au sein du rapport annuel, des informations sur l’impact de leurs activités sur l’environnement, la société et le social.

Cette notion est ensuite confortée par la loi sur la transition énergétique qui a obligé ces mêmes entreprises à chiffrer et évaluer leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Dans la lignée des Grenelle de l’environnement et de la COP21, les entreprises sont désormais mobilisées dans la prise de conscience des enjeux non plus seulement économiques, mais également environnementaux et humains.


Recouvrir de faramineuses amendes...

Sous couvert d’éthique et au nom de la défense des intérêts économiques du pays, les États-Unis se saisissent de faits de "non-compliance" pour étendre de manière extra-territoriale leurs compétences juridico-légales. En effet, le parquet de New York s’est fait le spécialiste de la chasse aux sociétés moralement défaillantes – à l’instar de Volkswagen et autres BNP Paribas –, afin de recouvrir de faramineuses amendes suite à des faits de corruption par les entreprises ayant des transactions en dollars US. Et ce dans le but d’encourager des pratiques de concurrence "loyale" ?

Compliance or not ?

L’amende de près de 800 millions de dollars infligée récemment au Crédit Agricole par les États-Unis – point de départ de l’affaire Volkswagen entre autres – a mis en lumière l’action toujours puissante de la justice américaine dans la défense des intérêts économiques du pays. Nouveauté : les juges américains se saisissent désormais de dossiers constitués à partir de faits de "non-compliance" – qui ne respectent pas les règles relevant du champ de la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE).

"La RSE comme élément compétitif"

Transparency International (TI) est une ONG qui s’intéresse à la compliance et travaille avec un club de grandes entreprises partenaires. Elle organise des réunions (sur des sujets tels que la politique de lobbying, le prévention des risques de fraudes, de corruption et de blanchiment…) et publie des guides à destination de tous types d’entreprises.

Ainsi, Daniel Lebègue, président de TI France, indique en quoi le développement de bonnes pratiques, comme la RSE, conforte l’attractivité des entreprises. Il explique également le rôle fort des États-Unis dans l’augmentation du risque face à la non-compliance des sociétés internationales.

Lire l’intégralité du dossier "Tendances" dans Logistiques Magazine
n° 30
6 de janvier-février 2016 :

> Compliance, le risque américain ;

> "La RSE a permis la diffusion des bonnes pratiques. Et, elle est un vrai élément compétitif".

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format