Menu

FREIGHT FORWARDING

Commission de transport : Buyco for Growth joue la transparence

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 04.01.2016 | Dernière Mise à jour : 27.05.2017

Image

Carl Lauron, président fondateur de Buyco for Growth.

Crédit photo © NBC

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Créée en mai 2015, la start-up marseillaise Buyco for Growth fédère déjà 30 commissionnaires de transport sur sa plate-forme collaborative. L'entreprise, présidée par un ancien cadre de CMA CGM, entend affronter les poids lourds du transit en jouant la transparence.

Un requin constitué d’une multitude de petits poissons ! Le logo de Buyco for Growth résume à lui seul la philosophie de la jeune entreprise qui propose aux commissionnaires de transport d’être plus forts ensemble et de venir taquiner les DHL, Panalpina ou autres Kuehne + Nagel.

30 commissionnaires de transport dans 22 pays déjà convaincus

"Le marché mondial du transit est dominé par une dizaine de gros acteurs. À côté, des milliers de petits transitaires tentent de survivre dans un environnement complexe. Rien qu’à Dubaï, on n’en recense pas moins de… 12 000 ! Bien souvent, ces transitaires craignent que leurs deux ou trois uniques clients rejoignent les grands groupes qui pratiquent des prix cassés. Cela génère de la méfiance, de la dépendance et de l’opacité dans les affaires. Il est par exemple impossible de comparer les tarifs des compagnies maritimes", explique Carl Lauron, président fondateur de Buyco for Growth et ancien responsable de l’activité freight forwarding chez CMA CGM Logistics, où il était notamment chargé du cost cutting et de l’innovation.

Dans le top 10 mondial fin 2017

Dans ce contexte, Buyco for Growth propose à différents transitaires intervenant à l’échelle nationale de se regrouper pour avoir du poids dans leur pays. "Il s’agit de fédérer des transitaires qui traitent chacun quelque 10 000 conteneurs par an. Nous misons sur 250 transitaires fin 2017. Nous pèserons alors 2,5 millions de conteneurs, ce qui nous propulsera dans le top 10 mondial", explique Carl Lauron qui, en l’espace de six mois, a déjà convaincu 30 commissionnaires de transport dans 22 pays.

Pricing avantageux

Grâce à cet effet de masse, l’entreprise intermédiaire promet à ses adhérents de faire baisser leurs coûts de transport de 2 à 10 %. "Nous créons un dossier de cotation entre le transitaire qui fait une demande et celui qui publie un tarif. La cotation se transforme ensuite en booking. La digitalisation des process évite de gérer de 100 à 200 mails et 20 à 50 appels par dossier !", avance Carl Lauron.

Le prix du transport intègre la marge partagée entre le commissionnaire de transport et Buyco for Growth, soit l’équivalent d’une dizaine de dollars par conteneur. Cette jeune SAS (société par actions simplifiée) a ouvert 30 % de son capital à des business angels (Antoine de Rochefort, Domnin de Kerdaniel, Inès de Dinechin) et suscite l’intérêt des importateurs et exportateurs en raison de la transparence offerte sur les prix. L’entreprise a d’ailleurs noué des partenariats avec Polytechnique et l’École Centrale portant sur la structuration des politiques de pricing des compagnies maritimes.

Buyco for Growth emploie quatre personnes et prévoit de recruter cette année trois nouveaux collaborateurs. Le chiffre d’affaires annoncé pour 2016 devrait avoisiner le million d’euros. L’ambition étant de franchir les 3 millions d’euros en 2018.

Logistiques Magazine I Actualités

Medtrans devient Schenker Maroc

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format