Menu

LOGISTIQUE URBAINE

Bientôt un nouveau bâtiment de 64 000 m2 à deux pas de Paris

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 28.09.2016 | Dernière Mise à jour : 28.09.2016

Image

Crédit photo © CBRE

Auteur

  • Éloïse Leydier

Le permis de construire devrait être accordé dans les prochaines semaines à Vailog pour la construction d’un bâtiment logistique sur deux étages à Gennevilliers, à 5 km de Paris.

Un bâtiment logistique de 64 000 m2 à 5 km du périphérique parisien… un événement dans ce petit monde où le foncier est si rare ! L’idée du projet est née en 2011. Vailog, promoteur en immobilier logistique, a entamé un partenariat avec Haropa (ensemble portuaire de l’axe Seine) il y a déjà quelques années, donnant naissance à deux bâtiments de messagerie à Bonneuil-sur-Marne en 2012 et 2014.


13 ha sur le port de Gennevilliers

Pendant que ces sites sortaient de terre, Vailog (qui appartient au groupe Segro) et Haropa identifient un terrain de 13 ha sur le port de Gennevilliers (ancien parking du constructeur automobile Renault). Mais Haropa étant une institution publique, impossible d’échapper à un appel à projets, qui ne sera lancé qu’en 2013. Le dossier de Vailog, qui possède une certaine expérience en matière de logistique urbaine, est retenu.

Les plans de "Paris Air2 Logistics" pouvaient commencer à être dessinés, pour un coût total estimé à ce jour à 60 millions d’euros. En 2015, Vailog fait sa demande de permis de construire auprès des autorités compétentes.

 

 

Un bâtiment destiné à la messagerie express

Le projet concerne deux bâtiments. Le premier est un clés en main de 11 000 m2, dont la construction a commencé le 22 septembre, après obtention du permis à la fin de l’été 2016. Il est destiné à une activité de messagerie express et sera livré courant 2017 à un opérateur international.

Si le dossier reste encore secret, Eric Véron, directeur général de Vailog confie que cet utilisateur, qui a entièrement préloué les lieux, utilisera l’emplacement privilégié du port de Gennevilliers pour livrer par barges certains quartiers de Paris, après consolidation sur cette plate-forme. "La route n’offre pas les mêmes garanties sur les horaires quand il s’agit d’arriver dans Paris intra-muros", explique Eric Véron.

 
Livraison courant 2018

Le deuxième bâtiment, plus spectaculaire, devrait recevoir son permis de construire courant 2017, pour une construction qui devrait durer entre 12 et 14 mois et donc une livraison prévue pour le courant de l’année 2018. Sur deux étages, le site aura donc une surface totale de 64 000 m2.

"Avec des cellules classiques de 6 000 m2, nous sommes déjà en contact avec plusieurs utilisateurs potentiels", assurent Eric Véron et Olivier Le Berre, directeur adjoint des activités logistiques chez le conseil en immobilier CBRE, qui assurera la commercialisation exclusive du site.

Alors que les nouveaux modes de consommation des citadins, poussés par l’essor du e-commerce, amènent les entreprises à réfléchir à de nouveaux modèles de distribution urbaine, le foncier est plus rare que jamais et les projets tels que Paris Air 2 Logistics ou encore Chapelle International, développé par la société d’économie mixte Sogaris, pourraient donner un peu de plus de souffle à la logistique urbaine.


Quelques détails techniques sur le bâtiment en étages

 

- Hauteur sous poutre de 10 mètres au rez-de-chaussée et 7 mètres au 1er étage, avec des résistances au sol respectives de 5 tonnes par mètre carré et 3 tonnes par mètre carré.
- Les cours camions auront une pleine profondeur de 35 mètres tout le long des quais.
- 48 quais en double face traversants au rez-de-chaussée, 23 quais en simple face au premier étage.
- L’accès au premier se fera par une rampe de 10 mètres de large, pour une circulation en double sens.
- Une certification "BREEAM Very Good" (performance environnementale des bâtiments) est prévue.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format