Menu

RACHAT

Après Dentressangle, XPO rachète l’Américain Con-way

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 11.09.2015 | Dernière Mise à jour : 29.04.2017

Image

Menlo, la filiale logistique de Con-way, est présente en Europe mais pas en France. Elle réalise un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros.

Crédit photo © DR

Auteur

  • Luc Battais

Dentressangle à peine repris, XPO Logistics annonce aujourd’hui le rachat de l’Américain Con-way. L'histoire est surtout américaine dans le transport routier, mais pas dans la logistique. Menlo, la filiale logistique de Con-way, renforce l’ancien périmètre Dentressangle. +INFOGRAPHIE.  

Con-way réalise aux États-Unis un chiffre d’affaires de 5 milliards d’euros et emploie 30 000 personnes. Si tout se passe bien, le groupe américain devrait rejoindre en octobre 2015 le giron du groupe XPO Logistics, qui vient d’en annoncer le rachat, pour un montant de 2,7 milliards d’euros (3 milliards de dollars).

Le groupe XPO devient ainsi l’un des plus grands transporteurs routiers aux États-Unis. Il convient toutefois de souligner que le rang de numéro 2, XPO le revendique sur le marché du LTL (less than a truck load) que l'on pourrait traduire par "groupage" par différence au FTL (full truck load) "camion complet". Cela correspond à du transport routier de lots partiels constitués essentiellement de palettes destinées à être livrées sur les points de distribution. Il est généralement opéré comme le FTL, dans le cadre de contrats de sous-traitance. L’affrètement (fret brockerage), qui représente 25 % de l’activité du nouveau groupe, est plutôt tourné vers le camion complet. Dans le secteur de la logistique, le rachat de Con-Way renforce le dispositif européen de l’ancien périmètre Dentressangle au travers de Menlo, la filiale logistique de Con-Way.


Un effectif de 55 000 personnes dans 32 pays

Aujourd’hui, Menlo Logistics, qui n’est pas présent en France, réalise un chiffre d’affaires total de 1,5 milliard d’euros et emploie 800 personnes en Europe, sur 16 sites (en Allemagne, UK,Hongrie, Belgique, Pays-Bas et Finlande). Au début des années 2000 Menlo avait absorbé le freight forwarder CNF, en difficultés, et avait revendu en 2004 à UPS l’activité freight forwarding pour centrer son développement sur la "contract logistic". Le 1er septembre dernier, Menlo, qui annonçait la construction d’un entrepôt de 70 000 m2 à Eindhoven, rappelait que pour l’entreprise, "l’Europe a toujours été l’une des régions les plus prometteuses en termes de croissance", notamment dans le secteur de la santé. Mais Menlo est également actif dans le retail et le high-tech.

À l'issue de  cette nouvelle croissance externe, le groupe XPO emploiera 55 000 personnes, pèsera 13,4 milliards d’euros en chiffre d’affaires pour 980 millions d’EBITDA avec une présence dans 32 pays. La capacité de transport routier globale atteindra environ 19 000 tracteurs et 46 000 semi-remorques en propriété, 10 000 camions sous contrats avec des transporteurs et l’accès à un potentiel de 50 000 transporteurs via de l’affrètement majoritairement  en Amérique du Nord, mais aussi en Europe (périmètre Dentressangle).


Des "non-assets companies"

Cette importance de la sous-traitance est à souligner car Con-way, comme Dentressangle et XPO Logistics, sont des "non-assets companies". Elles possèdent le minimum de moyens de production et se comportent en assembleurs de sous-traitance. Ainsi, s’agissant de la stricte activité de transport routier, le chiffre d’affaires peut contenir jusqu’à 70 % de refacturation d’affrètement. Cette précision technique éclaire les annonces d’XPO sur la façon de financer en partie son rachat pendant les deux ans de durée du closing.

La première année, des baisses de coûts seront réalisées sur la massification des achats de prestations et de carburant, notamment, sur les dépenses informatiques annuelles et en intégrant près de 189 millions d’affrètement dans le dispositif XPO, de façon à mutualiser les informations et les capacités de transport. La seconde année XPO va revoir son système de transport aux États-Unis de façon à réduire son budget d’achat de sous-traitance (aujourd’hui de 3,2 milliards d’euros !) et améliorer l’efficacité du plan de transport sous contrat avec le même objectif : réduire un budget qui représente aujourd’hui 2,4 milliards d’euros.

La répartition du chiffre d’affaires par activité montre une présence majoritaire aux États-Unis (61 %) et le reste en Europe, dont 13 % en France. Par activité, la logistique représente 34 % du chiffre d’affaires, le transport routier sous diverses formes (LTL, FTL, affrètement) 63 % et le freight forwarding seulement 3 %.


Répartition du chiffre d'affaires de XPO Logistics après le rachat de Con-way

Logistiques Magazine I Actualités

KLS équipe Givaudan

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format