Menu

LOGISTIQUE URBAINE

Après Bordeaux, Urbismart décline son concept à Paris

Logistiques Magazine | Supply Chain | publié le : 17.12.2015 | Dernière Mise à jour : 21.06.2017

Image

Les magasins seront approvisionnés par des petits véhicules électriques embarqués sur des gros porteurs recarrossés par Libner, à Saint-Maixent-l’École (Deux-Sèvres).

Crédit photo © DR

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Urbismart a déployé le 14 septembre 2015 à Bordeaux un pilote de livraison urbaine. Ce nouveau schéma logistique sera dupliqué début 2016 dans deux quartiers de la capitale.

Tous les jours, depuis septembre 2015, six boutiques bordelaises appartenant à deux grandes enseignes de textile sont approvisionnées quotidiennement dans le cadre du projet pilote de la société Urbismart. "Ces deux enseignes, séduites par le concept, bénéficient désormais d’une traçabilité en temps réel et sont livrées en 24 h au lieu de 48 h auparavant", explique Jean-Paul Rival, actionnaire d’Urbismart, qui a pris soin de s’aligner sur les conditions tarifaires des livraisons antérieures afin de convaincre ses nouveaux clients de tester ce nouveau schéma logistique. 

S’exprimant le 14 décembre 2015 lors d’une réunion du Cluster Paca Logistique sur la logistique urbaine à Marseille, Jean-Paul Rival a indiqué que le déploiement du projet était prévu initialement dans la Cité phocéenne avant de finalement démarrer à Bordeaux, la ville ayant joué un rôle de "facilitateur", notamment au niveau de l’aspect réglementaire concernant les aires de livraison.   

Petits véhicules électriques embarqués sur des gros porteurs

Urbismart fait également partie des 22 projets innovants retenus par la Ville de Paris dans le cadre d’un projet d’expérimentation pour une logistique urbaine durable. "Deux véhicules seront déployés au premier trimestre 2016 dans deux zones de Paris en cours d’identification", a indiqué Pierre Orsatelli, directeur d’Urbismart. Il semblerait que ce soit les quartiers de Montparnasse et de la Gare Saint-Lazare qui testent ce nouveau modèle de livraison urbaine. Les magasins ayant accepté de jouer le jeu de la livraison "un camion-une rue" dans une logique mutualisée et multicanal (livraisons B to B et B to C) seront approvisionnés par des petits véhicules électriques embarqués sur des gros porteurs recarrossés par Libner, à Saint-Maixent-l’École (Deux-Sèvres). Baptisé BIL, ce concept de poupée russe a été présenté lors de la Cop 21.

Des discussions sont également en cours avec les villes de Lyon et de Marseille.

Urbismart est détenue par Affine (17 %), Kaufman & Broad (17 %) et les quatre fondateurs pour les 66 % restants (Jean-Paul Rival, Pierre Orsatelli, Thierry Bruneau et Michel Rascols).

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format