Menu

Transport routier

Vols d'ensembles frigorifiques : appel à la vigilance

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 17.11.2014 | Dernière Mise à jour : 30.12.2017

Image

Les transporteurs doivent redoubler de vigilance en utilisant tous les système d'antivol et de géolocalisation pour prevenir les vols de camions frigo.

Crédit photo © Fotolia

L'Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) met en garde les transporteurs et les organisations professionnelles. Depuis septembre, les vols de camions frigo sont en recrudescence. La vigilance s'impose.

"Le lundi matin, le portail était ouvert et il manquait trois semi sur le parc, témoigne ce transporteur membre de l’UNTF (Union nationale du transport frigorifique). On ne sait absolument rien de l’enquête depuis le dépôt de plainte".

En comptabilisant ce vol commis durant le week-end de la Toussaint, ce chef d’entreprise a déjà vu disparaître une dizaine de semi frigo depuis 2010. Sa plainte, déposée à la gendarmerie de Chasse-sur-Rhône (38), suit son cours avec l’aide de l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI) dirigé par le colonel Patrice Bayard.


Des vols en augmentation de 40%

Faut-il parler d’une recrudescence de ce type de délinquance itinérante ? "Sur l’ensemble des affaires en cours dans mon cabinet, les vols d’ensembles frigo connaissent une croissance de 40% depuis septembre", affirme l’enquêteur spécialisé Patrice Bouvet, dirigeant du cabinet éponyme (26).

Outre la cellule spécialisée OCLDI/ Section de recherches de Lille créée à cet effet, et dont le travail commence à porter ses fruits, la Direction générale de la gendarmerie nationale (DGGN) mène depuis peu un travail de sensibilisation des professionnels. "Nous avons été contactés par l’OCLDI, confirme Catherine Pons, présidente de l’Unostra. Il nous appartient de relayer l’information et de faire de la veille auprès de nos adhérents. Avec l’objectif d’une évaluation précise au début 2015".


Des précautions indispensables

Patrice Bouvet préconise de géolocaliser les semi. "C’est plus important que la géolocalisation des tracteurs, plaide-t-il. Et au lieu de laisser les clés dans les cabines des tracteurs, le conducteur doit les placer dans un local fermé ou les garder sur lui. Sans oublier que les antivols sur les semi sont indispensables". 

Des préceptes qui permettent de limiter la casse économique : la valeur marchande d’un ensemble frigo (tracteur et remorque) oscille grosso modo entre 180 000 et 200 000 €.


Mafia lituanienne

Difficile de savoir si ces vols obéissent à une logique géographique ou de saisonnalité. Les forces de l’ordre ont toutefois identifié...

> Consulter la marche à suivre préconisée par l'OCLDI en cas de vol dans le document joint ci-dessous

> Lire la suite dans L'Officiel des Transporteurs n°2760 du 14 novembre 2014 : "La coopération policière démantèle les réseaux mafieux" (accès abonnés)

Auteur

  • Louis Guarino

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format