Menu

Témoignage

Via Transports : "Nous estimons le coût de l'écotaxe à 60 000 euros par an"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 26.09.2014 | Dernière Mise à jour : 30.12.2017

Image

André Ferrandes, dirigeant de Via Transports (94)

Crédit photo © DR

André Ferrandes, dirigeant de Via Transports (94), gère une activité de transport sur la ligne Paris-Nice en 24 h pour des produits à valeur ajoutée. S'il craint peu la concurrence, il redoute l'arrivée de l'écotaxe en Ile-de-France.

"Nous sommes des lignards entre Paris et Nice en 24 h avec relais depuis 20 ans. L’entreprise assure une vingtaine de départs chaque jour en convois de 3 ou 4 camions géolocalisés – et en double équipage – pour des produits à valeur ajoutée.

Pour des raisons de sécurité également, nous ne recourons pas à la sous-traitance. Nos infrastructures – un dépôt à Rungis et un à Carros – et notre organisation à la minute près nous permettent de nous en sortir sans crainte de la concurrence.
Bien que l’activité reste très calme depuis la rentrée : nous serons à -20 ce mois-ci par rapport à la normale. Du coup, nous sommes parfois amenés à supprimer un ou deux départs.


Le respect des règles est essentiel

Les clients reçoivent le catalogue de nos tarifs en début d’année. Les exploitants ont une petite marge de négociation et, ensuite, on s’y tient ! Avec les salariés aussi le respect des règles est essentiel. Ils ont un planning à l’année, effectuent leurs 8 heures de roulage de nuit, sans même avoir à ouvrir les portes ni à s’approvisionner en carburant.

À raison de 2 400 km par jour, les tracteurs - des Volvo quasi exclusivement - sont renouvelés tous les 18 mois. Ils seront à 100% Euro 6 à la fin 2014 pour un coût supplémentaire de 10 000 euros à 15 000 euros par unité.


La concurrence de véhicules polonais dans le Sud

L’écotaxe en Ile-de-France reste le gros souci compte tenu de notre estimation à 60 000 euros par an. L’impact sera moindre dans le Sud. Pour l’heure, nous ne sommes pas équipés de boîtiers.

Une autre préoccupation : la présence, dans le 06, de VL polonais qui peuvent charger jusqu’à 1,1 t. Ce n’est pas par hasard si ces véhicules très bien équipés, conduits par de bons conducteurs en règle et qui tiennent les délais, sont là ; on les a appelés".

Via Transports en chiffres


■ Siège : Rungis (94)
■ CA : 8 M€
■ Effectif : 50 salariés
■ Parc : 40 ensembles routiers
■  Activités : lignes régulières, événementiel, logistique

Auteur

  • la rédaction de L'Officiel des Transporteurs

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format