Menu

Trophées de l’innovation à Solutrans : Lamberet, Chereau, Lecapitaine et Gaussin à l’honneur

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 28.11.2017 | Dernière Mise à jour : 28.11.2017

Lamberet remporte la compétition (lauréat d’or) dans la catégorie carrossier-constructeur avec son Frigovan H2 Zero Emission, soit le premier utilitaire frigorifique hybride électrique-hydrogène au monde.

Crédit photo DR

Décernés à Solutrans le 21 novembre, les Trophées de l’Innovation ont récompensé les carrossiers et équipementiers qui ont présenté les meilleures innovations en la matière : au palmarès cette année Lamberet, Chereau, Lecapitaine, Gaussin Manugistique, Saf-Holland, Carrier Transicold, Robert Lye et Telma.

À travers ses Trophées de l’Innovation, décernés le 21 novembre à Solutrans, la Fédération française de la carrosserie en profite pour mettre en lumière des carrossiers et équipementiers représentant la crème d’une filière française jetant désormais son va-tout dans la qualité et l’inventivité.

1er utilitaire frigorifique hybride électrique-hydrogène au monde

Sur le podium, on retrouve les leaders français comme Lamberet, qui remporte la compétition (lauréat d’or) dans la catégorie carrossier-constructeur avec son Frigovan H2 Zero Emission, soit le premier utilitaire frigorifique hybride électrique-hydrogène au monde. La carrosserie, sur base Renault Kangoo ZE, associe une pile à combustible hydrogène Symbio, une isolation Easyfit dédiée et une réfrigération Lamberet Kerstner trimode exclusive avec télématique embarquée.

Occupant la seconde marche (lauréat d’argent), la Chereau Nex est une semi-remorque frigorifique de nouvelle génération utilisant la technologie "CAN". Tous les organes clés du véhicule communiquent entre eux via un réseau multiplexé. Cette remorque facilite la pose de l’équipement télématique et la maintenance. Ses données clés s’affichent au tableau de bord du tracteur.

Un tracteur français Full Electrique

Lauréat de bronze, Lecapitaine innove avec une nouvelle porte sectionnelle EasyAcc’air pour le transport et la distribution urbaine de marchandises sous température dirigée. Elle combine les avantages d’une porte battante et d’un rideau. Sa cinématique de fermeture invisible brevetée n’impacte pas la hauteur hors tout du véhicule et permet un passage 100 % libre de chargement. Son nouveau système d’étanchéité gonflable breveté garantit une isolation "absolue".

Enfin, Gaussin Manugistique reçoit le prix du développement durable pour son ATM (Automotive Trailer Mover), soit le premier tracteur de parc de fabrication française en technologie Full Electrique destiné à déplacer les remorques sur les sites fermés pour les industriels, logisticiens, transporteurs, zones portuaires et aéroportuaires. Cet ATM possède une double batterie au lithium autorisant une amplitude d’utilisation allant jusqu’à 24 heures, pour une vitesse maximale de 25 km/h. Il peut tracter jusqu’à 44 tonnes de charge. Le distributeur Blyyd en a commandé huit, dont un premier exemplaire a été livré au début du mois à l’enseigne Carrefour de Salon-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône.

Un système d’amortissement à air adaptatif remporte l'or

Moins visibles mais tout aussi innovants, quatre équipementiers ont vu leurs efforts de R&D récompensés. Lauréat d’or, le germano-américain Saf-Holland a été primé pour un nouveau système d’amortissement à air adaptatif pour remorques et semi-remorques – "Adaptive Air Damping" – qui réunit en un seul module les fonctions du coussin d’air et de l’amortisseur. Les essieux SAF équipés de la nouvelle suspension n’ont ainsi plus besoin d’amortisseurs hydrauliques.

Lauréat d’argent, le Français Robert Lye a développé un système électronique de détection de dangers en angles morts pour véhicules professionnels et poids lourds. L’outil détecte la présence d'un danger (véhicule, cycliste ou piéton) dans l'angle mort par des capteurs ultrason et avertit le conducteur de façon visuelle (présence d’un obstacle) puis sonore si le véhicule actionne son clignotant en direction du danger.

Une palme pour le freinage par induction

Lauréat de bronze, le spécialiste américain de la climatisation Carrier Transicold a séduit le jury avec son groupe frigorifique Supra multitempérature pour camion porteur équipé d’un moteur thermique alimenté au Gaz Naturel Comprimé (GNC). Bien pratique, le système propose un point de remplissage en GNC unique pour l’ensemble du camion.

Enfin le Français Telma remporte la palme du développement durable avec son frein par induction de nouvelle génération avec pilotage linéaire entièrement électronique, qui gagne 25 % de masse et de consommation électrique par rapport à la précédente version. Ce système de freinage sans frottement n’émet pas de particules fines et se destine tout particulièrement à des utilisations en milieu urbain, dont les cycles de fonction Stop and Go sont élevés.

Auteur

  • Grégoire Hamon

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format