Menu

Transports Leloup : "Les transporteurs du Havre sont opposés au Canal Seine Nord car cela risque d’ouvrir un boulevard aux ports belges"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 08.06.2017 | Dernière Mise à jour : 24.06.2017

Olivier Leloup, Dirigeant des Transports Leloup (76).

Crédit photo DR

Auteur

  • Louis Guarino

Olivier Leloup, dirigeant des Transports Leloup (76), évoque les problématiques propres au secteur du Havre : le port du Havre, le Canal Seine-Nord... et la nomination du maire de la ville, Édouard Philippe, à Matignon !

"Nous enregistrons des volumes en croissance depuis le mois de février, notamment pour le secteur de la pétrochimie, qui représente 80 % de notre activité. Fait marquant, les temps de passage sur les terminaux du port du Havre sont bons. Le temps moyen d’attente est de 35 minutes", se réjouit Olivier Leloup.

"La vraie difficulté consiste à obtenir des rendez-vous pour les conteneurs qui arrivent à l’import. D’autant que l’inquiétude est réelle compte tenu de l’arrêt de l’activité du terminal de la Porte océane (TPO) depuis le 31 mai. Comment seront traités les volumes répartis sur les trois autres terminaux havrais en activité ?", s'interroge toutefois le dirigeant.

Un bond de 25 % pour les transports d'explosifs

Membre du groupement FLO depuis 2014, les Transports Leloup participent au groupe de travail associant les transporteurs spécialisés du multimodal. "Notre groupement compte à ce jour 107 adhérents. Je me réjouis que l’activité soit soutenue dans les conteneurs avec des tarifs adaptés car cela nous permet de générer de la trésorerie et d’avoir de la visibilité à court terme. Il ne faut pas oublier que le conteneur a été longtemps le parent pauvre".

"En parallèle, nous enregistrons pour le transport d’explosifs, une activité saisonnière initiée en 2015, une progression annuelle des volumes de 25 %".

Le Canal Seine Nord en question

Enfin, selon Olivier Leloup, les Havrais ont accueilli avec satisfaction la nomination de leur maire, Édouard Philippe, à Matignon... mais sans illusion par rapport au projet de Canal Seine-Nord.

"Les transporteurs du Havre sont opposés au Canal Seine-Nord, car cela risque d’ouvrir un boulevard aux ports belges. Nous aurions souhaité que des opérations de dragage de la Seine soient réalisées de manière à rendre ce fleuve davantage navigable. Lorsqu’il était maire, Édouard Philippe était également hostile au Canal Seine-Nord. Dans la mesure où il est locataire de Matignon, je pense que nous devrons faire avec ce projet."
 

Repères

■ Siège : Le Havre (76)
■ CA 2016 : 11,5 M€
■ Effectif :  84 salariés, 70 conducteurs
■ Parc : 70 tracteurs, 160 semi
■ Activité : conteneurs citernes, matières dangereuses, conteneurs "dry"

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format