Menu

Transports Joly et Fils : "La politique tarifaire pour l’activité plateaux continue à poser question"

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 16.06.2017 | Dernière Mise à jour : 23.06.2017

Jean-Paul Joly, gérant de la SAS Joly et Fils.

Crédit photo DR

Auteur

  • Louis Guarino

Jean-Paul Joly, gérant de la SAS Joly et Fils, en Saône-et-Loire, passera en fin d'année les rênes à ses fils. Il est rassuré, dans ce contexte, de voir que la demande est forte, que la confiance des clients revient et que l'entreprise est florissante.

"Les perspectives sont plutôt favorables pour l’activité bennes TP et travaux publics depuis le début de l’année. Nous avons terminé l’année 2016 avec une croissance de + 5,5 % pour le transport et + 3 % pour le négoce de matériaux. Toutefois, nous avons dû fermer un magasin de négoce en 2015, ce qui répartit l’activité sur deux magasins aujourd’hui.

Une demande forte

"Je constate que la demande en benne TP est forte pour la région de Châlon-sur-Saône comme pour les travaux d’aménagement de la RCEA. Fait marquant, je note aussi une forte demande pour l’activité plateaux. Par exemple, l’entreprise LPB installée à Crottet (01) nous a confié 100 % de son activité transport. C’est un gage de confiance par rapport à des entreprises régionales de plus grande taille. Les clients privilégient à nouveau la qualité de service.

Travailler à une mutualisation des achats

Adhérent du réseau France Plateaux depuis 2007, j’assure en parallèle la fonction de responsable des achats depuis 2013. France Plateaux s’est d’ailleurs rapproché de France Benne en mars dernier. L’annonce officielle a été faite pendant la SITL. Pour l’heure, une réflexion est en cours avec France Benne afin de travailler à une mutualisation des achats.

Des marges "en dessous du bâché"

La politique tarifaire pour l’activité plateaux continue à poser question. Les tarifs sont négociés en fin d’année et les hausses restent faibles. Nous avons pu passer une hausse de + 1 % en 2016 alors qu’il aurait fallu négocier + 1,8 % pour que cela soit correct. Nous avons des marges qui sont en dessous du bâché.

Il faut admettre que notre volume d’affaires est supérieur à celui que nous avons connu ces dernières années. C’est encourageant au moment où je transmets en fin d’année les rênes à mes fils, Maxime (28 ans), et Jérémy (34 ans)."
 

Repères

■ Siège : La Chapelle-Saint-Sauveur (71)
■ CA 2016 :  6 M€
■ Effectif :  45 salariés, 22 conducteurs
■ Parc : 28 moteurs, 33 semi
■ Activités : bennes TP, négoce de matériaux, travaux publics.

Thème(s) associé(s)

Transporteurs

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format