Menu

Transports de vrac : les bons comptes de France Benne

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 07.06.2017 | Dernière Mise à jour : 28.09.2017

La confiance au directoire, présidé par Didier Ramette (à g.), a été renouvelée.

Crédit photo Benoît Barbedette

Auteur

  • Benoît Barbedette

Le groupement France Benne, qui fédère 75 entreprises actionnaires, a réuni son assemblée générale le 3 juin en Normandie. À l'ordre du jour : l'évolution de la cellule commerciale, le transport multimodal et le renouvellement des instances dirigeantes.

Plus de 20 ans ont définitivement positionné France Benne au premier rang de la logistique du vrac et des pondéreux dans l'Hexagone. C’est ce qu’a signifié l’assemblée générale, réunie le 3 juin à Deauville, qui a permis à la SA Coopérative (Deux-Sèvres) et ses 75 adhérents actionnaires de resserrer les rangs. "Le groupement continue de faire grandir nos entreprises et lui de grandir avec nous", a souligné, d’emblée, Didier Ramette, président de France Benne depuis 2011.

Sous les couleurs du groupement et à son service, la cellule commerciale interne a généré 10,4 M€ de chiffre d’affaires en 2016 (à comparer aux 6,1 M€ en 2012). Elle table en 2017 sur 11,2 M€.

3 000 moteurs, autant de semi-remorques

"France Benne devient une marque. Et plus l’unicité de notre groupement sera forte, plus son identité grandira auprès des grands comptes", souligne Philippe Brouhard, patron de la cellule commerciale depuis 2012. Cette dernière traite avec 56 clients "grands comptes", dix de plus qu'en 2015. Les 20 premiers représentent 92 % du chiffre d’affaires.

"Les niveaux d’exigence de la part de nos clients augmentent et nous devons relever ces défis, dans notre capacité à respecter nos engagements", a rappelé Philippe Brouhard. Pour y faire face, le groupement exploite une force de frappe, en cumul, de 3 000 camions moteurs et autant de semi-remorques (dont 1 600 bennes, plus de 500 fonds mouvants et 650 citernes pulvé).

De nouvelles marques 

Les adhérents mettent leurs moyens à disposition et en commun pour répondre directement à des marchés "grands comptes", sans passer par des commissionnaires. Signalisée par quatre marques, TransAgro, TransIndus, TransValor et TransMinéraux, cette force de frappe opérationnelle permet de peser sur le marché du vrac, au plan national. De plus, France Benne s'appuie sur les Transports Labouriaux (Saône-et-Loire), spécialistes du transport multimodal rail-route qu'il a rachetés au printemps 2016, promue sous la marque TransModal.

"Ces derniers mois ont été difficiles en raison des grèves successives sur le réseau SNCF. Nous ferons donc entre 8 et 10 M€ de chiffre d’affaires. Mais ces difficultés de conjoncture ne changent rien sur le fond. Dans le vrac, notre volonté reste de proposer une alternative au routier pour des trafics réguliers sur des distances de plus de 500 km", indique Dominique Denormandie, président de Labouriaux et, par ailleurs, à la tête du GNTC.

Renouvellement du directoire

L’AG de France Benne a également validé le renouvellement, pour deux ans, du directoire et du conseil de surveillance. Le premier est constitué de Didier Ramette (Transports Ramette), réélu président ; Dany Gaspard (GBE), Patrice Fontan (Transports Fontan), Valérie Lassalle (Transports Lassalle) et Lionel Mahé (SGT). Le second est désormais tenu par Dominique Berthauld, patron de TTB (61). Rappelons que la SA Coopérative et la cellule commerciale comptent sept salariés, au siège à Chauray (Deux-Sèvres).

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format