Menu

Transports Barré : la flotte s’ouvre au gaz avec Iveco

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 12.06.2017 | Dernière Mise à jour : 15.08.2017

Transfret côtoie les Transports Barré et Fartrans dans le périmètre du groupe.

Crédit photo DR

Auteur

  • Slimane Boukezzoula

Les Transports Barré ont réceptionné 10 Stralis Iveco 400 ch au GNL sur le site lorrain de Via Location, le 19 mai dernier à Ludres. Ces tracteurs disposent d’une autonomie pouvant aller jusqu’à 1 200 km.

Les dirigeants des Transports Barré ont tenu à marquer l’événement sur le site lorrain (à Ludres, 54) de Via Location, auprès de qui ils louent leurs véhicules. C’était le 19 mai dernier. Ils se sont ainsi vu remettre les clés de 10 Stralis Iveco 400 ch au GNL. Ces tracteurs disposent d’une autonomie pouvant courir jusqu’à 1 200 km.

Moins de recours à la sous-traitance

L’acquisition s’inscrit dans le cadre d’une extension de parc pour cause 
"de volumes en hausse et de diminution du recours à la sous-
traitance", selon Ludovic Patout, directeur de l’agence Transfret à Velaine-en-Haye (54), l’une des entités de ce groupe dirigé par Bernard Chauve, le principal actionnaire.

L’inauguration a été l’occasion pour Via Location d’inviter des transporteurs clients afin de les sensibiliser aux vertus du gaz et de leur présenter la démarche des Transports Barré ainsi que la technologie GNL (gaz naturel liquéfié). Pour l’heure, l’avitaillement des véhicules s’effectue auprès de la station Air liquide, qui a été inaugurée l’an dernier à Fléville-les-Nancy.

Des stations d’avitaillement sur ses propres sites

La direction des Transports Barré a entamé des discussions avec un fournisseur de gaz dans la perspective d’installer des stations d’avitaillement sur ses propres sites. Il est question de Chalon-sur-Saône, où le groupe exploite en propriété les Transports Fartrans, de Valette (près de Nantes), siège des Transports Barré, et de Sablé-sur-Sarthe où est implanté un entrepôt logistique sous température dirigée et d’où sont opérées des lignes vers la région parisienne.

70 véhicules au GNL à l’horizon 2018

"L’idée est d’en avoir une utilisation privée au départ puis de les ouvrir aux transporteurs dans un second temps", déclare Ludovic Patout. Lequel annonce que "le groupe ambitionne de disposer de 70 véhicules au GNL à l’horizon 2018".

Transfret est présent dans le bâché, le fourgon et le frigo ; Barré et Fartrans sont principalement acteurs dans le frigo. L’ensemble du groupe représente un chiffre d'affaires de 40 M€. Il emploie un effectif de 250 salariés et possède 500 cartes grises en portefeuille.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format