Menu

Ro Ro : CMA CGM va lancer une ligne roll entre Marseille et Tanger

L'Officiel des Transporteurs | Routier | publié le : 12.09.2017 | Dernière Mise à jour : 19.09.2017

"En poussant la logique jusqu’au bout, les remorques expédiées depuis Tanger devraient, dès leur arrivée à Marseille, repartir par le train pour rejoindre Paris ou Lille", estime Marc Grolleau, président de l’Aftri.

Crédit photo NBC

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

EXCLUSIF. Deux navires rouliers affrétés par CMA CGM devraient appareiller tous les samedis au départ de Marseille et Tanger (Maroc), à compter de novembre. Ils proposeront une rotation hebdomadaire aux transporteurs routiers et à leurs clients chargeurs. Cette liaison maritime devrait ôter à la route une partie des flux qui transitent via Algésiras et Barcelone.

Après des années de tractations bilatérales entre la France et le Maroc, de visites ministérielles, de tentatives avortées d’armateurs, c’est finalement le Français CMA CGM qui se jette à l’eau en inaugurant un service roulier hebdomadaire entre Marseille et Tanger Med, à compter de novembre prochain. Sollicitée par l’Officiel des Transporteurs, la compagnie n’a pas souhaité commenter l’information.

Selon nos sources, la famille Saadé (propriétaire de CMA CGM) aurait donné son feu vert cet été. La compagnie s’est mise en quête de deux navires rouliers d’une capacité unitaire de 200 remorques sur le marché de l’affrètement.

Les modalités pratiques présentées aux professionnels

Une réunion des transporteurs routiers devrait se tenir, fin octobre, sous l’égide de TLF Méditerranée et de l’Aftri pour présenter aux adhérents de la fédération professionnelle les modalités pratiques de cette ligne maritime. "Les armateurs attendent de la fiabilité de la part de ce service. Tout le monde y viendra ; c’est le sens de l’histoire. En poussant la logique jusqu’au bout, les remorques expédiées depuis Tanger devraient, dès leur arrivée à Marseille, repartir par le train pour rejoindre Paris ou Lille", souligne Marc Grolleau, président de l’Aftri.

De son côté, la FNTR devrait tenir une réunion d’information auprès de ses adhérents, à Marseille, le 25 septembre prochain.

Implication politique

En juillet dernier, lors de la célébration à Marseille du dix-huitième anniversaire de l’accession au trône du roi Mohammed VI, Jean Roatta, adjoint de la ville de Marseille délégué à l’international et à la coopération en Méditerranée, s’était dit confiant quant à l’aboutissement de ce projet. "Le chef du gouvernement marocain s’est montré attentif et le ministre des Transports a donné son accord il y a quelques semaines. Je suis optimiste quant à cette coopération", avait déclaré Jean Roatta le 31 juillet dernier.

Depuis 2014, l’élu de la Ville de Marseille et la directrice du GPMM (Grand port maritime de Marseille), Christine Cabau Woehrel, se mobilisent sur ce dossier.

En août 2014, tous deux avaient convié le ministre des Transports du Maroc, Aziz Rabbah, a rencontrer la communauté portuaire marseillaise et à resserrer les liens entre les deux rives de la Méditerranée. Quelques semaines après cette visite, Med Cross Lines avait publiquement annoncé le démarrage d’une ligne Tanger-Marseille. Mais l’armement vénitien avait fini par jeter l’éponge.

L’ouverture de service par CMA CGM est une bonne surprise pour les opérateurs locaux. Elle conforte la place du troisième armement mondial de lignes conteneurisées dans le roulier. Ce positionnement met fin aux rumeurs de rachat de l’activité roll de CMA CGM par DFDS mais surprend tout de même car, pour le propriétaire de la tour d’Arenc, seule la rentabilité de la ligne prime.

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format