Menu

Port de Marseille-Fos : PortSynergy EuroFos retrouve la fluidité

Actu-Transport-Logistique.fr | Routier | publié le : 06.04.2018 | Dernière Mise à jour : 06.04.2018

Sur le terminal de PortSynergy EuroFos, la menace de sanctions financières pesant sur les rendez-vous non honorés a immédiatement produit ses effets : le taux de réservations annulées a chuté de 55 à 3,5 %, en quinze jours seulement.

Crédit photo NBC

Une fois n'est pas coutume, la communauté transport et logistique du port de Marseille-Fos a publié un communiqué pour saluer la fluidité retrouvée du terminal de PortSynergy Eurofos et se féliciter de la très grande disponibilité des rendez-vous routiers.

L’emballement du système des rendez-vous pour les transporteurs routiers sur le terminal de PortSynergy EuroFos, à l’origine de la congestion en début d’année, n’est plus qu’un mauvais souvenir. Depuis le 15 mars 2018, le manutentionnaire a instauré de nouvelles règles pour les transporteurs routiers. La menace de sanctions financières pesant sur les rendez-vous non honorés a immédiatement produit ses effets. "Le taux de réservations annulées a chuté de 55 à 3,5 %, en quinze jours seulement. Le système était complètement dévoyé", reconnaît Marie-Hélène Pasquier, secrétaire générale de l’Union maritime et fluviale de Marseille-Fos.

Les no show (non-présentation à un rendez-vous pris) et annulations de rendez-vous sont respectivement facturées 50 € et 35 €. "Chaque entreprise de transport bénéficie d’une franchise de 5  %. Ainsi, si une entreprise effectue 100 rendez-vous dans le mois, elle peut en annuler 5 sans facturation ; la facturation débute à compter du 6e", précise PortSynergy.

Un temps de passage de 30 minutes

Dans un communiqué publié le 6 avril à l'issue d'une réunion qui se tenait la veille pour faire un point sur le fonctionnement du terminal de PortSynergy EuroFos suite à l’introduction de ces nouvelles règles régissant les rendez-vous, les acteurs professionnels (entreprises de transport et de logistique, transitaires, chargeurs, agents et consignataires, Union maritime et fluviale) saluent unanimement les résultats obtenus.

"Avec un temps de passage complet de 30 mn sur le terminal, PortSynergy EuroFos fait mieux que de nombreux terminaux européens. En prenant des mesures drastiques, l’opérateur est parvenu à rétablir la confiance et des créneaux sont de nouveaux disponibles", se félicite Carole Rongier, responsable logistique d’Alteo et représentante du groupe Chargeurs Sud de l’AUTF.

Il faut dire que la situtation était devenue critique. "Les retards consécutifs d’escales de navire en début d’année ont généré un vent de panique entraînant un phénomène de surbooking qui n’a cessé de prendre de l’ampleur au point où, certains jours, nous ne pouvions accéder au terminal en moins de 24 heures. Il fallait résoudre ce frein psychologique", détaille Carole Rongier. En effet, au plus fort de la crise, certains transporteurs allaient jusqu’à prendre 40 faux rendez-vous dans la journée, pour être certains d’accéder aux terminaux.

Levée du filtrage en amont

La fluidité étant revenue sur les quais, le filtrage en amont de la Gate de PortSynergy EuroFos instauré momentanément a été levé. Le manutentionnaire demande néanmoins aux transporteurs routiers de continuer à respecter scrupuleusement leurs horaires de rendez-vous et de ne se présenter à la Gate que dans leur  tranche horaire. "Jusqu’à présent, nous avions quatre heures de tolérance. En réduisant la flexibilité horaire, nous augmentons de 25 % la capacité de réception des poids lourds en passant de 80 à 100 rendez-vous par heure", avait indiqué Nicolas Gauthier, directeur général d’Eurofos et de la holding Portsynergy Project lors de la mise en place des mesures.

Le manutentionnaire s’engage à investir les sommes perçues des "no show" facturés dans l’amélioration des conditions d’accueil des transporteurs.  

Auteur

  • Nathalie Bureau du Colombier

Les plus lus

Abonnez-vous

Pour rester au coeur de votre métier, profitez dès maintenant de l'accès numérique au site www.actu-transport-logistique.fr en vous abonnant à L'Officiel des Transporteurs ou à Logistiques Magazine.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format